Conflit commercial: quo vadis?

Du point de vue de la Banque Migros, une entente entre les États-Unis et la Chine dans le conflit commercial reste l’issue la plus probable. Le risque d’un conflit permanent a toutefois augmenté. En outre, l’incertitude en matière de planification devrait rester élevée, même après un accord.

Continuer

Pas de détournement des réserves de change

En dépit des pertes d’évaluation sur ses positions en monnaie étrangère, la BNS va distribuer à nouveau 2 milliards de francs à la Confédération et aux cantons cette année. Ses importantes réserves de change suscitent de nouvelles convoitises. Mais celles-ci sont injustifiées. Les titres figurant au bilan de la BNS ne sont en effet pas le patrimoine du peuple et leurs perspectives de rendement sont hautement incertaines.

Continuer