Temps partiel et prévoyance

Après avoir accouché, j’aimerais reprendre un travail à temps partiel. Comment éviter des lacunes dans ma prévoyance professionnelle?

Celles et ceux qui travaillent à temps partiel devraient porter une attention toute particulière à leur prévoyance professionnelle. Cette exigence échappe à beaucoup de personnes quand bien même le travail à temps partiel ne cesse de se répandre. Il concerne aujourd’hui 60% des femmes et 11% des hommes. Sur les 1,5 million de personnes en question, près de 650 000 ont un taux d’occupation inférieur à 50%. Chez ces dernières, le risque de lacunes dans la prévoyance professionnelle est particulièrement élevé.

Lacunes dans la prévoyance
Lacunes dans la prévoyance
Pour un taux d’occupation de 50%, le salaire assuré auprès de la caisse de pension peut varier considérablement.

En effet, le législateur a voulu que le salaire brut pris en compte par les caisses de pension soit amputé d’un montant fixe de 24 570 francs. Ainsi, pour un salarié occupé à 100% qui touche un salaire annuel de 70 000 francs, le montant retenu par la caisse de pension ne sera que de 45 430 francs.

Le graphique cijoint montre, en partant des mêmes bases, le salaire assuré pour une personne qui travaillerait à mi-temps. Le montant annuel tombe à 10 430 francs (35 000 francs moins la déduction de coordination de 24 570 francs). En clair, cela signifie que, dans ce dernier cas, le salarié ne réduit pas seulement ses prestations de moitié mais bien des trois quarts! Ce calcul vaut aussi bien pour les rentes de vieillesse que les rentes de veufs et de veuves et celles d’orphelins.

Le pilier 3a comble les lacunes dans la prévoyance

Plusieurs caisses de pension se montrent plus généreuses que le législateur. Parmi elles, celle de Migros qui, au lieu de recourir à une déduction de coordination fixe, l’adapte proportionnellement au taux d’activité du travailleur. Dans l’exemple ci-dessus, le salaire assuré passe ainsi de 10 430 francs à 22 715 francs: une amélioration très substantielle! Lorsque vous vous embarquez dans un job à temps partiel, soyez donc très attentifs aux prestations de la caisse de pension de votre employeur. La prévoyance professionnelle est encore plus complexe lorsqu’elle s’applique à deux temps partiels avec des taux d’activité encore moindres. Lorsque le salaire séparé est inférieur à 21 060 francs par année (voir colonne de droite dans le graphique), l’employeur n’est pas tenu d’inclure son collaborateur dans le système de prévoyance professionnelle de son entreprise. Le cas échéant, l’employé peut assurer lui-même ses revenus auprès de la Fondation institution supplétive LPP.

En résumé: celles et ceux qui travaillent à temps partiel doivent vouer une attention accrue à leur prévoyance professionnelle.

Je vous recommande de compenser des prestations insuffisantes par des versements réguliers dans un pilier 3a. On peut même se poser la question d’un éventuel rachat auprès de sa caisse de pension. Une telle opération est-elle intéressante pour vous?

Autres articles susceptibles de vous intéresser:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Nous apprécions la discussion ouverte dans les commentaires, à condition cependant que ceux-ci aient un rapport concret avec le thème de l'article. Davantage à ce sujet dans nos règles en matière de commentaires.

* Champs obligatoires