Un portefeuille stable est un portefeuille régulièrement rééquilibré

L’avantage d’un portefeuille de placement bien diversifié est particulièrement évident lorsque le marché boursier ne tourne pas rond. La diversification réduit le risque de fluctuation de la valeur grâce à une combinaison ciblée de différentes catégories d’actifs. Pour bénéficier de cet avantage à long terme, votre portefeuille a besoin d’un rééquilibrage régulier: c’est le rebalancing.

En effet, dénicher un tuyau indiquant les actions sur lesquelles parier ne suffit pas, la plupart du temps, à constituer un patrimoine. D’après la pratique et les connaissances en matière de finance, le choix judicieux de l’allocation des actifs, donc de la diversification entre les actions, obligations, liquidités et les autres types de placements, s’avère déterminant pour 90% des placements fructueux à long terme. La condition préalable, bien entendu, est que vous conserviez cette répartition dans le temps.

Vers un portefeuille correctement diversifié en deux temps

Mais alors, comment arriver à une ventilation optimale du patrimoine? La première étape est d’identifier votre profil de risque personnel. Il permet de répondre à des questions telles que «Quels sont les objectifs et l’horizon de placement que vous vous fixez en investissant en bourse?» ou encore «Quelles sont vos attentes en termes de rendement et de risque?». Votre conseiller crée un tel profil lorsque vous choisissez l’une des solutions de placement suivantes: fonds stratégiques, plan d’épargne en fonds, conseil en placement personnel ou mandat de gestion de patrimoine.

Dans un deuxième temps, vous choisissez une stratégie de placement qui convient à votre profil de risque. Les stratégies reflètent différentes allocations d’actifs. Elles se distinguent principalement par la proportion d’actions, qui varie de 0 à 85% à la Banque Migros.

Rééquilibrage du portefeuille: faire soi-même ou déléguer à des professionnels?

L’allocation des actifs évolue au fil du temps, quelle que soit la stratégie choisie. Les différentes classes d’actifs n’affichent pas toutes, en effet, la même performance, ce qui provoque inévitablement des décalages dans la pondération des différentes catégories d’actifs. Par exemple, si le cours des actions baisse, la proportion d’actions dans le portefeuille diminue par rapport aux catégories d’actifs dont la valeur est plus stable ou, même, affichent une plus-value au cours de cette phase, comme les obligations, par exemple, ou comme les métaux précieux dans le cadre de placements alternatifs. L’opération de rééquilibrage a pour objectif de revenir à la stratégie de placement initialement choisie. Cela signifie que des ventes réduisent les positions des classes d’actifs dont les quotas sont trop élevés; inversement, des achats supplémentaires sont effectués pour les classes d’actifs dont la part du portefeuille est tombée en dessous de la valeur cible.

Que vous ayez un fonds stratégique, un plan d’épargne en fonds ou un mandat de gestion de patrimoine, les experts de la Banque Migros prennent en main le rééquilibrage de votre portefeuille de placement. Vous n’avez rien besoin d’entreprendre. Dans le cas d’un conseil en placement personnel, par contre, vous êtes assisté par un conseiller, mais êtes libre de prendre vos propres décisions. Concrètement, c’est à vous de décider si et comment vous voulez effectuer le rééquilibrage. Diverses variantes concernant la périodicité ou l’écart autorisé de la pondération sont envisageables – par exemple, une fois par an, un ajustement des classes d’actifs dont les ratios cibles ont été dépassés ou non atteints de plus ou moins de 5%.

Aucun conseil n’est fourni aux clients qui choisissent une solution de dépôt pur (Execution only), c’est-à-dire aux clients qui préfèrent effectuer leurs transactions de placement de manière indépendante et souhaitent utiliser la Banque Migros exclusivement comme plate-forme pour la conservation et le négoce de titres. Ce type d’investisseurs est responsable du profil de risque, de la stratégie de placement et du rééquilibrage.

Le rééquilibrage est avant tout un excellent instrument pour un meilleur contrôle du risque, pas pour davantage de rendement.

Peu importe la solution choisie: le rééquilibrage est avant tout un excellent instrument pour un meilleur contrôle du risque, pas pour davantage de rendement. Si l’on renonçait à tout rééquilibrage, la proportion d’actions continuerait d’augmenter au fil du temps. Cela augmenterait la performance à long terme attendue – mais aussi le risque de fluctuations de valeur.

La performance d’un portefeuille diversifié avec rééquilibrage régulier est donc toujours inférieure à celle de la meilleure composante du portefeuille (p. ex. les actions), mais meilleure que la performance de la composante la plus mauvaise. La diversification lisse ainsi les résultats: au lieu de plus-values phénoménales et de pertes tout aussi spectaculaires, elle assure une performance modérée et «sûre». Et le rééquilibrage permet, en fin de compte, la pérennité de cet effet.

Articles similaires

2 commentaires Un portefeuille stable est un portefeuille régulièrement rééquilibré

    1. Bonojour,
      La Banque Migros n’a pas de fonds sectoriels, mais émet au cas par cas des certificats d’indices thématiques. Malheureusement, nous n’avons actuellement aucun produit derivé pour les titres technologiques.
      Avec mes meilleures salutations, Urs Aeberli

Laisser un commentaire

Nous apprécions la discussion ouverte dans les commentaires, à condition cependant que ceux-ci aient un rapport concret avec le thème de l'article. Davantage à ce sujet dans nos règles en matière de commentaires.

* Champs obligatoires