Financer intelligemment avec le leasing de biens d’investissement

Le leasing de biens d’investissement permet d’économiser des coûts et de préserver les liquidités et les limites de crédit. La Banque Migros dispose depuis de nombreuses années d’un solide savoir-faire dans ce domaine du financement. Elle offre un conseil professionnel, des conditions attrayantes et un traitement rapide, explique Thomas Hofer, responsable du centre de compétences Financements par leasing de la Banque Migros.

Selon une étude de la Haute École de Lucerne, près d’une PME sur dix renonce à demander un crédit alors qu’elle aurait un besoin de financement, de peur notamment de devoir fournir trop de sûretés ou payer des coûts trop élevés. Quels avantages offre le leasing à cet égard?

Thomas Hofer: Je ne peux pas dire au cas par cas si ces craintes des PME à l’égard d’une demande de crédit sont justifiées ou non. Mais il est évident qu’à solvabilité égale, le coût de financement est moins élevé avec un leasing qu’avec un crédit puisque l’objet du leasing sert quasiment de sûreté à la banque. Par ailleurs, le leasing permet d’économiser les liquidités et les fonds propres et de préserver les limites de crédit existantes. Il est en effet possible de fixer les mensualités du leasing de manière à les payer avec les recettes réalisées selon le principe «pay as you earn». Enfin, le leasing présente l’avantage d’être facile à budgéter avec ses mensualités fixes.

Le leasing présente donc de nombreux avantages…

Thomas Hofer: Oui, et cela explique pourquoi 35% des PME suisses font appel au financement par le leasing, selon l’étude évoquée plus haut. En Allemagne, plus de la moitié des entreprises de taille moyenne optent désormais pour cette solution.

Quelle est la durée maximale d’un contrat de leasing?

_CHM0385_1
«À solvabilité égale, le coût de financement est moins élevé avec un leasing qu’avec un financement par le crédit.» Thomas Hofer, responsable du centre de compétences Financements par leasing de la Banque Migros.

Thomas Hofer: Les durées standard s’échelonnent entre 24 et 84 mois, en fonction de la durée d’utilisation économique de l’objet du leasing. Mais le leasing devient toujours plus courant pour des biens d’investissement durables tels que des téléphériques, du matériel roulant et d’autres projets d’infrastructure publics. Pour de tels objets, les durées proposées actuellement peuvent atteindre 20 ans. Hormis les prêts hypothécaires, le leasing est souvent la seule solution de financement à long terme proposée par les banques. Elles sont en effet nombreuses à ne pas proposer de prêts à taux fixe pour des durées de contrat supérieures à cinq ans.

Qu’advient-il de l’objet du leasing à l’issue du contrat?

Thomas Hofer: La Banque Migros propose uniquement des contrats de leasing avec amortissement complet, c’est-à-dire avec des valeurs résiduelles entre 0,5% et 1,0%. La valeur résiduelle étant nettement inférieure à la valeur de marché, le preneur du leasing reprend en général l’objet à l’issue du contrat de leasing.

Quels objets peuvent être pris en leasing?

Thomas Hofer: Le leasing de biens d’investissement classique permet aujourd’hui de financer tous les biens d’équipement mobiles, quels que soient les branches et secteurs économiques. Cela va du petit périphérique à la grande installation de production, par exemple de l’imprimante à la presse offset rotative.

Quelles sont les limites du leasing?

Thomas Hofer: Selon les dispositions du droit de la propriété en Suisse, les machines, véhicules et autres équipements qui sont déjà la propriété de l’entreprise ne peuvent généralement plus être financés par un leasing. De ce fait, les opérations dites «Sale & lease back», courantes à l’étranger, ne sont pas possibles chez nous. De plus, les frais liés aux prestations de services et à l’installation ne sont généralement pas non plus financés.

Le leasing présente-t-il des avantages fiscaux?

Thomas Hofer: La question du leasing et des impôts fait l’objet de nombreux débats mais le potentiel d’économie est en réalité faible. Selon la situation de revenus du preneur de leasing, les leasings de courte durée peuvent permettre de réaliser de modestes économies d’impôt. Il est certainement judicieux de se renseigner auprès des autorités fiscales pour éviter de mauvaises surprises (c’est-à-dire une compensation) lors de la reprise de l’objet de leasing à l’issue du contrat de leasing.

Pourquoi une entreprise devrait-elle opter pour la Banque Migros pour son leasing de biens d’investissement?

Thomas Hofer: Au fil des années, la Banque Migros a acquis un solide savoir-faire en matière de leasing de biens d’équipement. Nous combinons le conseil professionnel avec des conditions attrayantes car en tant qu’entreprise aux valeurs coopératives, la Banque Migros ne fait pas de son bénéfice sa première priorité. Nos clients, auxquels nous voulons offrir des conditions aussi avantageuses que possible, sont au cœur de nos préoccupations. Nous conseillons donc à toutes les entreprises de demander une offre à la Banque Migros pour leurs opérations de leasing.

Outre le prix, la rapidité du traitement est souvent aussi déterminante.

Thomas Hofer: Nous sommes aussi compétitifs sur ce terrain car la Banque Migros présente l’avantage d’avoir une structure d’entreprise simple. Grâce à sa hiérarchie plate, les conseillers personnels peuvent prendre des décisions rapidement et avec toute la compétence nécessaire. De plus, nous développons continuellement nos services en ligne, ce qui nous permettra de traiter les leasings encore plus rapidement à l’avenir.

Pour de plus amples informations ou pour faire une demande par écrit, cliquez ici.

Vous pouvez aussi contacter l’équipe de leasing par téléphone au 044 839 88 55.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Nous apprécions la discussion ouverte dans les commentaires, à condition cependant que ceux-ci aient un rapport concret avec le thème de l'article. Davantage à ce sujet dans nos règles en matière de commentaires.

* Champs obligatoires