Réussir le financement de son propre cabinet médical

Pour fonder ou reprendre un cabinet médical, vous avez besoin d’un partenaire de financement fiable. Depuis de nombreuses années, la Banque Migros compte parmi les premiers prestataires dans le domaine en Suisse.

À 30 voire 35 ans, à la fin de leur formation, les médecins sont confrontés à un choix décisif. Doivent-ils continuer à travailler en tant qu’employés, par exemple à l’hôpital où ils exerçaient jusqu’à présent comme médecins assistants? Ou doivent-ils franchir le pas et se mettre à leur compte en ouvrant leur propre cabinet?
La même question peut d’ailleurs se reposer au bout de quelques années… pour ceux qui ont d’abord choisi la première variante, mais qui souhaitent ensuite échanger la routine de l’hôpital et la sécurité qu’il procure contre la liberté entrepreneuriale et les opportunités qu’elle offre.

Êtes-vous prêt pour une activité indépendante?

D’une manière ou d’une autre: si vous optez pour votre propre cabinet, vous devez, par exemple, être prêt à effectuer des journées de travail encore un peu plus intenses et plus longues qu’à l’hôpital. Et vous devez être en mesure de gérer le financement de votre cabinet et de faire face aux risques et aux défis liés à l’entreprise.
Ces derniers comprennent, par exemple, des modifications des conditions-cadres de la politique sanitaire, telles que la révision de la structure tarifaire de Tarmed. Selon le groupe professionnel, celles-ci peuvent entraîner une pression notable sur les revenus et, par conséquent, certaines banques sont maintenant réticentes à fournir un financement aux jeunes médecins qui souhaitent ouvrir leur propre cabinet. Cette opération constitue en revanche une priorité stratégique de la Banque Migros, qui compte depuis des années parmi les leaders du financement en matière de cabinets médicaux, qu’il s’agisse d’acquisitions et d’extensions de cabinets existants ou de la fondation de nouveaux cabinets.
Si vous avez déjà suivi vos propres patients à l’hôpital, il vous sera d’autant plus facile de fonder un cabinet médical: en règle générale, nombre de patients décident de vous suivre lorsque vous devenez médecin indépendant agréé. D’un autre côté, la reprise d’un cabinet existant présente l’avantage de disposer déjà d’une patientèle, d’une infrastructure et de personnel. De plus, votre prédécesseur peut vous accompagner au cours de la phase transitoire. Ces avantages sont cependant synonymes d’un prix d’achat plus élevé. Grâce à sa longue expérience, la Banque Migros peut vous conseiller sur le montant du prix d’acquisition, le niveau du loyer ou encore sur les autres frais de démarrage, en vous indiquant si ceux-ci sont appropriés. Il s’avère donc intéressant d’intégrer la Banque Migros au lancement de votre activité indépendante, et ce dès les premiers pas.

Les points essentiels d’un financement

Le b.a.-ba du financement de votre activité indépendante est un bon business plan, élaboré, par exemple, conjointement avec un bureau fiduciaire spécialisé. Sur cette base, le financement du cabinet par la Banque Migros se fait généralement par l’intermédiaire d’un crédit d’investissement que vous devez rembourser dans les six à huit ans avec les revenus de votre cabinet. Selon l’accord, les premiers amortissements ne sont dus qu’après une période de démarrage. Le paquet de financement peut également contenir un contrat de leasing d’une durée de deux à six ans en général. En effet, lors de l’ouverture d’un cabinet médical, il est par exemple possible de financer les appareils médicaux avec un leasing. Vous ne devrez donc demander un crédit que pour la somme résiduelle.
Pour couvrir les engagements financiers, il est recommandé de conclure des assurances de décès et d’incapacité de gain. Si vous le souhaitez, la Banque Migros peut vous proposer des solutions d’assurance correspondantes par l’intermédiaire d’un courtier indépendant. Celles-ci offrent une couverture optimale, tant de votre personne en qualité de propriétaire du cabinet que de votre personnel.
Afin de faire face aux frais de personnel et aux charges matérielles courants, vous pouvez décider d’une limite en compte courant que vous utilisez de manière flexible en fonction des entrées et sorties de paiement. Cette marge de manœuvre financière peut s’avérer particulièrement utile pendant les deux premières années, au cours desquelles vous n’avez que peu de réserves financières.
Les prêts hypothécaires constituent un autre instrument de financement utile. Souvent, ils n’interviennent que lors d’une phase ultérieure, dans le cadre de l’élargissement du cabinet médical ou de l’acquisition d’une propriété par étage en lieu et place des locaux loués jusqu’ici.

Tendance à la création de cabinets collectifs

Tout le monde ne veut pas relever seul le défi de l’ouverture d’un cabinet. Les médecins sont de plus en plus nombreux à fonder un cabinet collectif plutôt qu’un cabinet individuel. D’une part, cela leur donne la possibilité d’avoir une activité à temps partiel tout en permettant une répartition des coûts et des dépenses administratives. D’autre part, le concept de cabinet collectif facilite les échanges techniques entre les confrères médecins tout comme un traitement interdisciplinaire des patients.
Alors que le cabinet individuel est traditionnellement fondé en tant qu’entreprise individuelle, les cabinets collectifs, quant à eux, ont généralement le statut de personne morale – typiquement d’une SA. Dans le cadre du «Projet fiscal 17» visant la révision de l’imposition des entreprises, la SA peut cependant s’avérer intéressante pour les cabinets individuels également, car les taux d’imposition cantonaux pour les personnes morales devraient baisser. Toutefois, comme l’imposition des dividendes versés au propriétaire de l’entreprise tend à augmenter en même temps, chaque cas individuel doit être calculé séparément avec un conseiller fiscal. Une SA apporte un avantage d’une manière ou d’une autre: elle assure une séparation claire entre la sphère financière professionnelle et la sphère financière privée.
Côté finances privées, il reste souvent peu de temps aux médecins, à la fin de leurs longues journées de travail, pour s’occuper de leurs placements. Aussi, la Banque Migros vous offre, d’un seul tenant, des financements de cabinets, mais aussi des solutions de placement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Nous apprécions la discussion ouverte dans les commentaires, à condition cependant que ceux-ci aient un rapport concret avec le thème de l'article. Davantage à ce sujet dans nos règles en matière de commentaires.

* Champs obligatoires