«Pour préserver nos liquidités, nous misons sur le leasing»

Les liquidités sont cruciales pour se maintenir dans le secteur très concurrentiel des services de construction. La société Jada Isolierungen GmbH de Winterthour mise donc sur le leasing de biens d’équipement. Son partenaire financier est la Banque Migros, forte d’une vaste expérience dans ce domaine.

Le choc ressenti un certain matin de juillet 2015 est ancré dans la mémoire de Martin Jäger. «D’un seul coup, tout a été détruit: la production, les entrepôts, les bureaux, les véhicules, absolument tout», se rappelle-t-il. En effet, la briqueterie Dättnau avait brûlé de fond en comble et, avec elle, le site de son entreprise Jada Isolierungen GmbH.

La Banque Migros – partenaire solide pour le leasing de biens d’équipement

«À vrai dire, étant plutôt conservateur en matière financière, j’évite les financements externes autant que possible», explique M. Jäger. Mais pour préserver la trésorerie de son entreprise après l’incendie, il a décidé de financer l’acquisition des nouveaux véhicules d’entreprise et chariots élévateurs avec du leasing. «Les liquidités sont indispensables dans notre secteur», souligne-t-il pour justifier sa décision. «En effet, seules les sociétés toujours à même de payer rubis sur l’ongle obtiennent de bonnes conditions des fournisseurs. Et seules celles qui sont des partenaires crédibles à tous points de vue obtiennent des commandes des maîtres d’ouvrage.»

Dans le domaine du leasing de biens d’équipement, la Banque Migros est un partenaire solide, réputé pour sa longue expérience et ses solutions de financement adaptées au cas particulier de chaque client. «Les mensualités de leasing sont déterminées de manière flexible pour qu’elles puissent être couvertes par le chiffre d’affaires réalisé. Ce financement ‹pay as you earn› préserve les fonds propres et n’affecte pas les limites de crédit existantes», explique Daniel Jenni, conseiller Entreprises à la Banque Migros. «De plus, à solvabilité équivalente, le coût de financement est moins élevé qu’avec un crédit parce que le bien financé en leasing sert de garantie à la banque», continue M. Jenni.

Martin Jäger, directeur de Jada Isolierungen (à droite), avec le conseiller Entreprises de la Banque Migros Daniel Jenni: «J’apprécie les valeurs et la philosophie de la Banque Migros, fondée sur le modèle coopératif. Les décisions rapides et simples des conseillers Entreprises m’ont aussi convaincu.»

Garder une longueur d’avance sur la concurrence

L’impact financier de l’incendie a en grande partie été surmonté et l’entreprise occupe un nouveau site dans le quartier Grüze de Winterthour, depuis avril 2018. L’activité principale de Jada Isolierungen GmbH est la planification et le montage d’isolations techniques. Cela représente 5% à 8% des coûts d’un projet de construction moyen. Cette proportion a presque doublé depuis 1998, année de fondation de l’entreprise par M. Jäger et son partenaire d’affaires Abramo D’Aversa. «Mais l’énorme pression sur les prix a pratiquement effacé cette expansion des volumes», précise M. Jäger.

«Nous n’essayons donc jamais de vendre uniquement sur la base du prix. Il s’agit d’offrir simultanément un conseil compétent, une livraison dans les délais, de la qualité et surtout une technique de pointe.» M. Jäger s’efforce par conséquent de garder une longueur d’avance sur la concurrence au plan technique. Il y parvient en maintenant un échange étroit d’expériences avec les fournisseurs et en s’informant des nouveaux développements – ou en développant de nouveaux produits et applications directement avec les fournisseurs.

Cet avantage permet à M. Jäger d’offrir des conditions de travail supérieures à la moyenne – bien que dans ce secteur, de nombreux contrats de travail se situent dans une zone grise du droit du travail. «Dans l’isolation d’aération, nous sommes l’une des rares entreprises qui se permettent d’avoir des spécialistes permanents», explique M. Jäger. «Et nombre de nos quelque 80 collaborateurs permanents travaillent chez nous depuis plus de 20 ans.» Cette fiabilité confère d’énormes avantages dans les grands projets où la sécurité des délais et des livraisons est souvent essentielle. Ou pour les projets de construction sensibles avec des contrôles d’accès tels qu’aux entrepôts sous douane de Zurich.

Valeurs coopératives et rapidité des prises de décision convaincantes

M. Jäger est un employeur très exigeant envers lui-même et il s’attend aussi à ce que sa banque principale fasse preuve d’une haute éthique d’affaires. C’est en partie ce qui l’a conduit à choisir la Banque Migros en 2013. Il déclare apprécier les valeurs et la philosophie de la Banque Migros, fondée sur le modèle coopératif.

Les décisions rapides des conseillers Entreprises l’ont aussi convaincu. «Comme nous participons souvent à de grands projets, les cautions des garanties de bonne exécution peuvent aisément atteindre des montants à six chiffres», explique-il. «Il est donc important que nous puissions obtenir des garanties, même conséquentes, rapidement et simplement – tout en restant parfaitement informés de l’évolution de notre solvabilité et de notre cadre de crédit.»

Le leasing reste important en cas d’expansion

M. Jäger est très satisfait de la marche actuelle des affaires, ce qui ne l’empêche pas de jeter un regard critique sur l’avenir: «La forte concurrence entre prestataires va persister et la pression sur les prix pourrait même s’accentuer à court terme, dès que le volume de construction actuellement élevé sera revenu à la normale.» Cela a un effet sur l’entreprise: «Notre société se diversifiera davantage vers la planification et le conseil, surtout en protection incendie, aux dépens des simples travaux de montage.»

La protection incendie joue un rôle de plus en plus primordial, notamment dans les grands projets. Ce sujet préoccupe M. Jäger depuis environ deux décennies déjà, avant même que sa société ne fasse les frais d’un incendie. «À ce niveau, les aspects décisifs sont la compétence technique, la sécurité des délais et la qualité d’exécution.» Pour ce domaine, M. Jäger a fondé une société séparée baptisée AM Contract-Factory AG (AMCF) qui est dirigée par son fils. Cette entreprise se charge de planifier et soumettre des mesures de protection incendie. Elle offre aussi, entre autres, une solution complète résistant au feu et à l’eau développée en interne afin de cloisonner les colonnes montantes. Ce produit sera bientôt distribué sur le marché allemand par un concessionnaire.

Cela nous ramène au sujet du leasing. M. Jäger est si satisfait du financement actuel de son parc de véhicules et de chariots élévateurs qu’il compte aussi avoir recours au leasing à l’avenir. «Si nous voulons franchir la prochaine étape de développement et, dans un an ou deux, acquérir de nouvelles unités de production pour notre expansion sur le marché allemand, le leasing est une option de financement sérieuse», affirme M. Jäger.

Vous obtiendrez des informations complémentaires à l’adresse Internet banquemigros.ch/leasing.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Nous apprécions la discussion ouverte dans les commentaires, à condition cependant que ceux-ci aient un rapport concret avec le thème de l'article. Davantage à ce sujet dans nos règles en matière de commentaires.

* Champs obligatoires