Le livre pour Noël: «La Banque Migros à propos des placements»

Malgré la FinTech et les produits financiers innovants, les principes clés d’investissement restent inchangés. C’est ce que montre le livre «La Banque Migros à propos des placements – Recueil des meilleurs articles du blog».

Bitcoin, social trading, crowdfunding immobilier, robot conseiller – la branche de la FinTech a créé une multitude de nouvelles opportunités d’investissement. Gottlieb Duttweiler, le fondateur de Migros, n’aurait jamais pu imaginer une telle évolution lorsqu’il ouvrit la toute première succursale de la Banque Migros il y a 60 ans. L’offre se limitait alors à des obligations de caisse et des comptes de dépôt.

Or, malgré tous les nouveaux produits financiers prometteurs, les principes clés d’investissement restent les mêmes que par le passé. Et selon l’un d’eux, la répartition de l’actif est responsable de 90% du bon rendement des placements. Ce ne sont donc pas quelques conseils boursiers judicieux qui décident de la plus-value à long terme du patrimoine. Au lieu de se perdre dans des placements individuels, il convient de garder un œil sur la structure globale des placements et de veiller à ce qu’elle corresponde toujours au profil de risque personnel.

L’allocation des actifs est en effet un thème central du livre «La Banque Migros à propos des placements – Une sélection des meilleures contributions au blog». Comme le suggère le titre de l’ouvrage, il s’agit d’une sélection d’articles publiés sur le blog de la Banque Migros. Ils sont répartis par catégories de placement, telles que les actions, les obligations et les placements alternatifs. D’autres chapitres traitent des devises et des crypto-monnaies, des stratégies de placement, des fonds et de la durabilité. C’est précisément cette dernière que Gottlieb Duttweiler, avec son sens de la responsabilité sociale, aurait sans doute encouragée il y a 60 ans déjà si les possibilités d’investissement correspondantes avaient existé à l’époque.

Commandez l’ouvrage ici via exlibris.ch au prix de 20 francs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Nous apprécions la discussion ouverte dans les commentaires, à condition cependant que ceux-ci aient un rapport concret avec le thème de l'article. Davantage à ce sujet dans nos règles en matière de commentaires.

* Champs obligatoires