La Banque Migros lance l’extension de son réseau de succursales à Affoltern am Albis

Le 12 septembre 2020, la Banque Migros a ouvert sa 68e succursale. La Banque Migros lance ainsi l’extension de son réseau de succursales. Les prochaines ouvertures sont prévues au printemps 2021 à Aigle et à Vernier. Les nouvelles succursales associent le conseil personnalisé et physique sur place avec le conseil vidéo.

Le 12 septembre 2020, la Banque Migros ouvrira sa 68e succursale au centre commercial Oberdorf à Affoltern am Albis. Les prochaines ouvertures sont prévues au printemps 2021 à Aigle et à Vernier et d’autres sites sont en cours d’évaluation. À court terme, la Banque Migros entend ainsi renforcer son soutien personnalisé à la clientèle, en particulier en période d’incertitude économique. À long terme, le développement s’inscrit dans le cadre d’un programme global visant à intensifier le dialogue avec les clients. Le feed-back des clients sera saisi et analysé en permanence afin de développer le nouveau concept de succursale avec les clients en fonction des besoins.

«Nous avions planifié le développement de notre réseau de succursales avant la pandémie, explique Manuel Kunzelmann, CEO. Dans la situation actuelle, il est plus important que jamais de répondre aux besoins des clients là où se trouvent nos clients. Avec l’extension du réseau de succursales, nous voulons leur permettre d’accéder de manière simple et efficace au conseil financier personnalisé.» Cela s’inscrit dans le contexte d’une demande croissante d’entretiens de conseil individuels en raison des conséquences économiques de la pandémie.

Les nouvelles succursales permettent un conseil personnalisé complet, tant physique que numérique

Une étude de la Banque Migros montre que les systèmes mobiles et numériques innovants ne remplacent pas le conseil personnalisé. De nombreux acheteurs de logements en propriété utilisent des portails immobiliers pour comparer et obtenir des informations. Mais 96% concluent alors un prêt hypothécaire de manière «classique» auprès d’une conseillère ou d’un conseiller dans une succursale. De même, le conseil en placement et en prévoyance repose en majorité sur un suivi individuel de la clientèle. C’est une raison importante pour l’extension du réseau de succursales par la Banque Migros, à contre-courant de la tendance sectorielle. Les nouvelles succursales permettent d’offrir une gamme complète de services sur un site compact où le conseil d’experts présents sur place est complété par le conseil vidéo.

La succursale, plateforme flexible pour le conseil, les services numériques et les connaissances

«L’extension de notre réseau de succursales, en commençant par le site d’Affoltern, vise une expérience client intégrée qui conjugue de manière optimale le conseil individuel et les services numériques les plus modernes», précise Manuel Kunzelmann. Le nouveau secteur numérique en libre-service fait partie intégrante des nouvelles succursales. Les clients ont ainsi le choix d’effectuer eux-mêmes leurs opérations bancaires sur place, en toute simplicité et en toute discrétion. Ici aussi, un soutien vidéo personnalisé est disponible si nécessaire. 

Les succursales physiques deviennent ainsi des plateformes modulables pour les services numériques, grâce notamment à la possibilité de tester les applications de mobile banking et d’e-banking et, selon les besoins, de se les faire expliquer et configurer par une conseillère ou un conseiller. En outre, les succursales servent de plateformes de connaissances en matière de finances personnelles – à Affoltern, par exemple, sur l’assainissement énergétique des logements en propriété

Flexibilité supplémentaire grâce à des heures d’ouverture plus longues – même le samedi

Les heures d’ouverture plus longues des nouvelles succursales garantissent une flexibilité accrue avec la clientèle. Le site d’Affoltern est ouvert du lundi au vendredi de 8 h 00 à 18 h 00 et le samedi de 10 h 00 à 14 h 00.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Nous apprécions la discussion ouverte dans les commentaires, à condition cependant que ceux-ci aient un rapport concret avec le thème de l'article. Davantage à ce sujet dans nos règles en matière de commentaires.

* Champs obligatoires