Assainissements énergétiques: l’importance d’être bien conseillé

Les assainissements énergétiques suscitent d’innombrables questions techniques chez les propriétaires immobiliers. Il donc est essentiel de se faire conseiller de façon neutre sur les fabricants, les produits et la technologie – par exemple par Migrol, le prestataire de services énergétiques du groupe Migros.

Tout bâtiment possède des caractéristiques très personnelles, comme les personnes qui y vivent. C’est ici qu’intervient le conseil Migrol en matière d’énergie: son objectif est de proposer des mesures qui améliorent le bilan écologique et énergétique d’un bâtiment et le confort des habitants.

Quels sont vos besoins?

Dans un premier temps, on vous aidera à formuler, en tant que client(e), un objectif de conseil individuel. Cela peut aller d’un simple «coup de pinceau» à une rénovation totale ou à la mise en œuvre d’un concept de logement à énergie positive. Sur cette base sont ensuite élaborées des propositions concrètes qui présentent également le pour et le contre des différentes solutions. L’accent est mis d’une part sur les avantages à long terme pour les habitants et les propriétaires, et de l’autre sur la durabilité des solutions proposées.

L’exemple de la géothermie et de l’énergie solaire

Prenons l’exemple d’une maison individuelle équipée d’un chauffage au mazout nécessitant une rénovation. L’installation actuelle consomme 15 000 kWh (soit environ 1600 litres d’huile de chauffage) par an pour la fourniture d’eau chaude et de chaleur (cf. la moitié supérieure du tableau). La transformation de l’huile de chauffage en chaleur émet 4500 kg de CO2 par an. Au lieu de cela, si l’installation comportait une pompe à chaleur, deux tiers de l’énergie seraient fournis de manière neutre pour le climat par la chaleur ambiante, et un tiers serait produit avec de l’électricité. En fonction du courant utilisé, les émissions de CO2 ne seraient plus que de 950 kg par an, soit presque cinq fois moindres. Pour une pompe à chaleur exploitée pendant 15 ans, l’économie de CO2 correspond à la quantité absorbée par cinquante épicéas de 20 mètres de haut.

De plus, dans l’exemple de la maison familiale, il est possible de fournir le courant électrique par une installation photovoltaïque (cf. partie inférieure du tableau). Grâce à la rémunération unique de Swissgrid, les frais d’installation diminuent d’environ un quart et les coûts d’exploitation annuels se montent à 180 francs seulement.

Remplacement du chauffage au mazout par une pompe à chaleur air/eau*
Baisse des coûts d’exploitation de votre chauffage et préservation importante de l’environnement grâce à l’utilisation de la chaleur ambiante.
a) Coûts uniquesCHF
Pompe à chaleur air/eau, montage compris (brut)25000
Déduction des subventions éventuelles
(Varient d’un canton à l’autre.)
-env. 1000
Coûts de revient nets (dès)24000
b) Frais courants par anCHF
Besoins énergétiques (électricité)env. 1000
Frais d’entretien+ env. 200
Amortissement des coûts d’investissement (15 ans)+ env. 1600
Total des frais d’exploitation par anenv. 2800
Montage supplémentaire de l’installation photovoltaïque**
Produit d’exploitation grâce à l’utilisation de l’énergie solaire pour produire de l’énergie électrique.
a) Coûts uniquesCHF
Installation photovoltaïque 10,8 kWp, montage compris (brut)22 000
Après déduction de la rémunération unique Swissgrid- env. 5600
Coûts de revient nets (dès)16 400
b) Frais courants par anCHF
Énergie solaire autoconsomméeenv. 1020
Énergie solaire réinjectée+ env. 200
Total production d’énergie solaire= env. 1220
Amortissement des frais d’investissement (intérêts non rémunérés de 20 ans)- env. 820
Total produit d’exploitation par anenv. 180
* Calcul type: maison individuelle, habitée par quatre personnes, surface habitable environ 160 m2, besoins énergétiques pour le chauffage et l’eau chaude env. 15 000 kWh/a, besoins énergétiques 10 000 kWh/a.
** Base de calcul: surface disponible pour 36 modules solaires env. 60 m2, 10,8 kWp, situation moyenne (orientation sud, ville de Zurich, considération annuelle).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Nous apprécions la discussion ouverte dans les commentaires, à condition cependant que ceux-ci aient un rapport concret avec le thème de l'article. Davantage à ce sujet dans nos règles en matière de commentaires.

* Champs obligatoires