Jerome Powell succède à Janet Yellen – Opinion relative à la nomination de Jerome Powell à la présidence de la Fed

Donald Trump a nommé Jerome Powell nouveau président de la Réserve fédérale des Etats-Unis (Fed). Cette nomination doit encore obtenir l’aval du Sénat, mais cela devrait relever de la simple formalité, étant donné la majorité dont disposent les Républicains au Sénat et au Congrès. Le premier mandat de l’actuelle présidente de la Fed, Janet Yellen, s’achèvera en février 2018. Jusqu’à tout dernièrement, on estimait que J. Yellen serait candidate pour un deuxième mandat. Par le passé, les présidents des Etats-Unis ont généralement reconduit le chef de la Fed dans ses fonctions. Mais D. Trump a décidé de suivre sa propre voie. Membre du Conseil des gouverneurs depuis 2012, J. Powell siège aussi au Comité de politique monétaire. Ce juriste a travaillé entre autres dans le secteur financier et pour le Ministère des finances américain.

La Fed ne devrait guère changer de politique monétaire. Jerome Powell devrait rester fidèle au cap fixé par Janet Yellen, car tous deux sont plutôt considérés comme des «colombes», c’est-à-dire adeptes d’une politique de l’argent facile. En tout cas, aucune divergence de vues notable n’a été relevée entre eux par le passé quant aux orientations majeures en matière de politique monétaire. Toutefois, au contraire de Janet Yellen, Jerome Powell n’est pas fortement marqué par le contexte académique. Les observateurs spécialisés redoutent par conséquent une perte de savoir-faire de la Fed, avant tout dans le domaine de la gestion de crises – d’autant plus que son actuel vice-président, Stanley Fisher, un brillant économiste, a quitté l’institut d’émission il y a déjà quelques semaines. Janet Yellen pourrait continuer de siéger au Conseil des gouverneurs jusqu’en 2024, comme simple membre, mais nous pensons qu’elle y renoncera.

Une nomination par laquelle D. Trump souligne son intention de déréguler le secteur financier. Expert en investissement et spécialiste du private equity, J. Powell s’est toujours prononcé, à l’opposé de J. Yellen, en faveur d’un assouplissement des prescriptions réglementant la finance. Et Randal Quarles, appelé par D. Trump à entrer au Conseil des gouverneurs il y a seulement quelques semaines de cela, est également un fervent partisan de la dérégulation. Ils pourraient donc s’allier pour déréglementer le secteur financier, et son autorité de tutelle, la Fed, devrait s’engager pour appuyer plus activement, à l’avenir, les vues du Ministère des finances.

Composition de l’Open Market Committee de la Fed en date du 2 novembre 2017
* Présidente du Conseil des gouverneurs et présidente de l’Open Market Committee jusqu’au 3 février 2018
** Vice-président(e) du Conseil des gouverneurs
*** Vice-président(e) de l’Open Market Committee
**** Toujours quatre représentants des onze Federal Reserve Bank restantes
Sources: Federal Reserve Board, Banque Migros

Les marchés financiers n’ont pratiquement pas réagi. Les cours des marchés des actions américains n’ont même pas frémi! Le dollar et les taux d’intérêt n’ont guère réagi davantage. La raison, toute simple, est que les marchés s’attendaient depuis longtemps à la nomination de J. Powell.

Nous maintenons nos prévisions sur le billet vert et sur les taux en USD. La Fed devrait relever le taux directeur à trois reprises ces douze prochains mois. Le prochain tour de vis interviendra probablement mi-décembre. La Réserve fédérale disposera d’une marge de manœuvre suffisante pour resserrer sa politique monétaire, car l’économie américaine reste en bonne santé, comme le confirment les statistiques de PIB du 3e trimestre 2017. Malgré les ouragans Harvey et Irma, le PIB réel a progressé de 0,7% par rapport au trimestre précédent, ce qui, sur une base annualisée, correspond à un taux de croissance de 3,0%. L’un dans l’autre, le rythme des hausses de taux d’intérêt devrait se révéler un peu moins élevé que ne le prévoyait l’Open Market Committee, qui estime que le taux directeur devrait être de 2,26% à fin 2019.

Vous trouverez davantage d’informations sur la banque centrale américaine dans notre article de blog du 24 octobre 2017.

Prévision de la Banque Migros
ActuellementDans 3 moisDans 12 mois
USD/CHF1.001.000.98
Taux directeur de la Fed*1,00 – 1,25%1,25% – 1,50%1,75% – 2,00%
Rendement des obligations souveraines américaines2,35%2,50%2,75%
*Limites inférieure et supérieure, Federal Funds Target Rate

Articles similaires

Laisser un commentaire

Nous apprécions la discussion ouverte dans les commentaires, à condition cependant que ceux-ci aient un rapport concret avec le thème de l'article. Davantage à ce sujet dans nos règles en matière de commentaires.

* Champs obligatoires