Étudiant en bonnes affaires: pour joindre les deux bouts

Article pour les étudiants

Tu es au seuil de la vie active? Tu étudies à l’université/dans une haute école ou tu entames des études? Dans ce cas, il y a généralement un petit problème – l’argent. Pour que tu n’aies pas à vivre constamment aux crochets de tes parents, nous avons rassemblé ici quelques conseils à ton intention. Avec un peu de bon sens, de patience et d’imagination, il est en effet possible d’économiser beaucoup d’argent – ou d’en gagner.

Qui dit s’amuser et dépenser de l’argent dit commencer par établir un budget. Car si tu veux éviter d’être à court d’argent bien avant la fin du mois, tu n’échappes pas à la corvée de dresser la liste de tes dépenses mensuelles. N’aie pas peur: tu trouveras un modèle utile sur budgetberatung.ch. Tes frais fixes comprennent les frais d’inscription semestriels et les manuels, mais aussi l’abonnement de transports publics, les primes d’assurance-maladie et les impôts, ainsi que l’assurance mobilier et responsabilité civile si tu as déjà quitté le domicile parental. Sans oublier les dépenses pour la nourriture, le téléphone portable, les vêtements et les loisirs, de même que des provisions pour une éventuelle facture de dentiste. Si tout est noté, tu auras une bonne vue d’ensemble de tes coûts. Selon la situation en matière de logement, ils atteindront entre 800 et 2700 francs.

Qui doit payer?

Conformément à l’art. 276 ss CC, les parents sont tenus de prendre en charge les coûts d’une formation initiale jusqu’à son achèvement dans le cadre de leurs propres possibilités financières. Mais le montant de cette contribution est souvent source d’intenses discussions, surtout lorsqu’il s’agit d’emménager dans une colocation ou son propre appartement. Quoi qu’il en soit, un jour ou l’autre, le moment sera venu de prendre ta vie en main, y compris sur le plan financier, et peut-être même avec un petit job d’étudiant. Il sera alors grand temps de faire preuve de clairvoyance dans la gestion des finances.
Alors pourquoi attendre? Voici quelques conseils pour profiter plus de ton argent:

  1. Alimentation
    Fais tes courses dans des magasins qui proposent aussi des versions «budget» – ce ne doit pas toujours être des produits de marque. En plus, tu peux faire beaucoup d’économies si tu prépares ton repas chez toi pour l’emporter à l’université. Si tu vis en colocation, vous pouvez vous relayer pour la cuisine.
  2. TP
    Un abonnement de train, de bus ou de tram peut s’avérer très cher. Peut-être que le trajet vers l’université n’est pas si long et qu’il vaudrait la peine de t’acheter un vélo? Tu n’auras alors que les frais uniques d’acquisition, avec du mouvement et de l’air frais en prime. Peut-être même qu’il y aura bientôt, près de chez toi, une bourse aux vélos? On y trouve toujours un large choix de modèles avantageux.
  3. Abonnements
    Tu as des abonnements dont tu ne sais même plus pourquoi tu les as conclus à l’époque? Il est donc est grand temps de les optimiser! Il y a souvent des abonnements spéciaux pour étudiants, qui couvrent exactement ce dont tu as besoin.
  4. Louer ta chambre
    Différents portails en ligne te permettent de louer très facilement ton appartement ou ta chambre – même pour une courte durée. Donc, si tu pars quelques semaines à l’étranger pour tes études ou que tu n’as pas besoin de ta chambre pendant quelques jours, pense à la possibilité de la mettre en location. Tu pourras ainsi récupérer immédiatement le loyer que tu paies «pour rien».
  5. Assurance maladie
    C’est vrai qu’il est pénible d’examiner son assurance maladie chaque année, mais cela en vaut la peine. Pense à combien de fois tu vas chez le médecin et aux possibilités de traitement qui sont importantes pour toi. Une assurance semi-privée, voire privée, est un luxe cher. Avec le choix de la caisse maladie, du modèle d’assurance et de la hauteur de la franchise, tu peux économiser une coquette somme. Par exemple, la prime mensuelle en 2019 pour l’assurance de base en ville de Zurich se situe entre 327 et 563 francs avec la franchise minimale de 300 francs, et entre 199 et 436 francs avec la franchise maximale de 2500 francs (de 19 à 25 ans, accident compris).
  6. Électricité
    Tu sais certainement que le mode veille consomme beaucoup d’électricité. Alors éteins toujours complètement tes appareils si tu ne les utilises pas pendant longtemps. Utilise également des lampes à économie d’énergie et des blocs multiprises que tu peux mettre hors tension. Éteins-les pendant la nuit, et tu verras que tu peux ainsi économiser facilement de l’électricité – et donc de l’argent. En fonction du nombre, du type et du temps de veille des appareils, les économies peuvent représenter entre 10 et 30 francs par an. Dans toute la Suisse, on table sur un potentiel d’économies du mode veille de 160 millions de francs par an.
  7. Vêtements
    L’Association faîtière Budget-conseil Suisse recommande un budget mensuel de 70 à 100 francs pour les vêtements. Cependant, la beauté est subjective et il ne faut pas forcément toujours porter du neuf pour être tendance. Que dirais-tu, par exemple, d’un échange de vêtements? Jette un coup d’œil à ta garde-robe et sors les vêtements que tu ne mets plus de toute façon. Puis organise une petite bourse d’échange avec tes amis. C’est drôle et en plus, c’est gratuit!
  8. Communication
    Internet, la télé et le téléphone sont disponibles auprès de nombreux prestataires sous forme de pack, p. ex. de M-Budget. Tu profites d’un rabais pour offre groupée. Tu peux d’ailleurs regarder la télévision gratuitement sur Internet, par exemple avec Zattoo ou Teleboy. Et avec ton portable, tu profites, avec Free25, d’avantages pour les abonnements mobiles M-Budget.

 

Voici d’autres conseils pour gérer intelligemment tes finances:

Informations complémentaires

Sur banquemigros.ch:

Liens externes:


 

Réduire les dépenses là où ça ne fait pas mal. Nos conseils.

Avec un budget serré, les petites choses font aussi la différence. Il vaut donc toujours la peine d’examiner les frais et les taxes quand il s’agit de gérer son argent. L’offre Free25 de la Banque Migros comprend la tenue de compte gratuite avec carte Maestro, e- et mobile banking. De plus, tu n’es jamais à court d’argent, car tu peux retirer gratuitement des espèces à tous les Bancomat de la Banque Migros ainsi que dans les supermarchés Migros et dans de nombreuses boutiques partenaires. La façon la plus simple de trouver le point de retrait d’espèces le plus proche est notre recherche de sites.

Avec Free25, tu économises de l’argent comptant, car tu profites aussi d’avantages attrayants de nos partenaires Migros. Tu bénéficies de remises, de bons pour des produits, de pourcents et de conditions préférentielles ou d’adhésions gratuites. Avec le compte privé Free25, les droits aux prétentions te sont envoyés automatiquement à intervalles réguliers. Tu trouveras ces informations sous «Messages» dans le menu «Mails/Documents» (mobile banking) et dans tes messages (e-banking). Voici un aperçu des avantages.

Autres conseils d’épargne:

  • Réutiliser les sacs à commissions, ce qui préserve aussi l’environnement. Donc en avoir sur toi!
  • Toujours écrire une liste d’achats et t’y tenir.
  • Profiter des actions. Il y a des articles qu’on peut très bien acheter en réserve.
  • Acheter par exemple les vêtements et les chaussures en solde.
  • Collecter les points Cumulus – p. ex. lors d’achats à Migros ou dans les boutiques partenaires.
  • Acheter des aliments à prix réduit avec date d’échéance imminente.
  • Utiliser ton smartphone plus longtemps – ce ne doit pas toujours être le dernier modèle.
  • Réparer les objets au lieu de les jeter tout de suite et de les remplacer par du neuf. Tu peux aussi demander de l’aide à quelqu’un: personne ne sait tout faire.
  • Avant de faire une acquisition importante, te demander si tu en as vraiment besoin.
  • Chiner sur les marchés aux puces, et donc acheter des objets de seconde main.
  • Partager plutôt qu’acheter.
  • Demander systématiquement les réductions pour étudiants, par exemple au restaurant ou quand tu achètes des billets.
  • Renoncer à la boisson à l’extérieur ou demander un verre d’eau du robinet.
  • Toujours comparer les prix de différents prestataires en cas d’acquisitions importantes. En ligne, p. ex. sur toppreise.ch. Il y a parfois d’énormes différences!
  • Analyser tes habitudes de téléphonie mobile et l’abonnement choisi.

Dans notre blog, nous donnons d’ailleurs régulièrement d’autres conseils pour économiser de l’argent. Et si tu ne comprends pas quelque chose, n’hésite pas à nous demander!

Comment trouver un job de vacances

Que tu recherches un emploi à durée indéterminée ou un travail temporaire, tu trouveras une variété d’offres sur des plateformes telles que semestra.ch ou ch.jooble.org. Mais pour que ta candidature soit efficace, il y a certaines règles à respecter.

Une candidature complète comprend la lettre de motivation, le CV et les diplômes, qui devraient tous être harmonisés. La lettre de motivation doit en outre être adaptée à l’entreprise concernée. C’est-à-dire que, dans l’introduction, tu peux par exemple dire pourquoi cette entreprise en particulier t’attire. Dans la partie principale, tu décris ta situation actuelle, tes compétences professionnelles et personnelles ainsi que tes intérêts. Ici aussi, tu devrais établir un lien avec l’entreprise. Dans la partie finale, tu remercies de l’attention et mentionnes que tu te réjouirais qu’on t’invite à un entretien d’embauche. Le CV doit être clair et informatif. Il est divisé en plusieurs sections: données personnelles, formation, carrière professionnelle, compétences et connaissances, divers (p. ex. loisirs et centres d’intérêt). Le CV peut être organisé de manière classique ou créative. La mise en page classique s’adapte plutôt aux branches «intellectuelles» comme le secteur financier, la mise en page créative aux domaines du marketing ou des médias. D’ailleurs, tu trouveras aisément des modèles de CV en ligne, par exemple sur studentjob.ch.

Il se peut en effet que, même pour un job d’été, tu doives t’imposer face à des concurrents et te faire inviter à un entretien d’embauche. Tu devrais absolument t’y préparer en lisant attentivement le site web de l’entreprise et les canaux de médias sociaux. Tu devrais aussi bien connaître tes forces et faiblesses et avoir une réponse convaincante si on te demande pourquoi l’entreprise doit te choisir toi plutôt que quelqu’un d’autre. Lors de l’entretien d’embauche, fais preuve d’assurance, sois honnête et aimable. Une poignée de main ferme lors de l’accueil, le contact visuel et un sourire de temps en temps font une bonne impression.

Bon à savoir: pour les jeunes de 20 ans, Budget-conseil Suisse recommande un salaire horaire allant jusqu’à 20 francs pour le job de vacances. L’Union syndicale suisse recommande quant à elle un salaire brut de 22 francs de l’heure pour les jeunes ayant achevé leur formation obligatoire.

Quelques conseils pour une colocation réussie

Tu veux quitter la maison et t’installer en colocation? Pas de problème si tu respectes quelques petites choses. En fait, choisir les bons colocataires, c’est déjà poser les principaux jalons du succès de la cohabitation. Peu importe qu’il s’agisse de gens connus ou non: des vacances ensemble offrent l’occasion de savoir si cette cohabitation fonctionne. Un autre défi à relever est l’ordre et la propreté. La meilleure solution consiste à établir une liste de toutes les tâches inhérentes à une colocation via l’app mobile: passer l’aspirateur, éliminer les bouteilles en PET et les canettes de bière, descendre les poubelles et le vieux papier, nettoyer la cuisine et les sanitaires. D’une manière générale, la règle d’or est la suivante: laisser chaque endroit – cuisine ou salle de bains – comme on aimerait le trouver. Le salon est là pour tout le monde et sert généralement de lieu de rencontre pour des discussions ou des activités communes. Mais les chambres sont des lieux de retrait qui doivent être respectés. Réglez aussi la question des visites. Et notamment celle des hôtes permanents. Il serait juste que ceux-ci participent eux aussi aux tâches et aux coûts.

À propos des coûts: contrairement au domicile parental, le réfrigérateur et l’armoire à provisions ne se remplissent malheureusement pas automatiquement d’eux-mêmes. Soit vous mettez tout ensemble et partagez les coûts, soit c’est chacun pour soi. Bon nombre d’apps de colocation offrent également une fonction de décompte pour garder une vue d’ensemble des dépenses respectives.
Selon la solution choisie, chacun aura son petit coin dans le réfrigérateur et versera un montant mensuel dans la caisse commune pour le papier WC, les sacs-poubelle et autres. Ou vous alternez tout simplement les achats.

Et bien sûr: pas de colocation sans fête. Dans l’intérêt d’une cohabitation détendue avec les voisins, il est recommandé d’étudier et de respecter le règlement intérieur. Si la fête (et le bruit) risquent de se prolonger, prévenez vos voisins et remerciez-les de leur compréhension. Il faudrait également chercher le dialogue lorsque des conflits éclatent entre les colocataires et qu’il s’agit de trouver le juste milieu entre laisser-faire et pinaillerie. Donc, n’attendez pas que cela explose, mais sachez aussi faire preuve de tolérance. Après tout, l’ordre n’est pas tout dans la vie.

Faire le tour du monde après les études. Voici comment t’y prendre.

Tu te vois faire le tour du monde après ton diplôme? Génial! Pour que ce rêve devienne réalité, tu peux déjà faire quelque chose maintenant. Le coût d’un voyage autour du monde dépend de la durée, des pays visités et de tes exigences personnelles. Pour un tour du monde de trois mois, il faut prévoir un budget de 5000 à 10’000 francs. Un objectif que tu pourras très probablement atteindre si tu investis chaque mois 50 francs dans un plan d’épargne en fonds Free25 pendant 10 ans. Si tu investis 100 francs par mois, tu pourrais même déjà partir dans six ans. Ou simplement voyager plus longtemps ou dépenser plus d’argent pour l’hébergement, la nourriture et les excursions. Un bon plan, n’est-ce pas? Alors ouvre sans attendre un plan d’épargne en fonds Free25 et achète ainsi régulièrement des parts d’un Migros Bank Fonds à partir de 50 francs par mois. En tant qu’utilisateur de Free25, tu profites d’une gestion du dépôt gratuite. Ici, tu peux comparer les revenus éventuels d’un plan d’épargne en fonds Free25 avec ceux d’un compte d’épargne.

La prévoyance vieillesse, c’est pour plus tard. Oui, mais…

Tu as peut-être déjà entendu que nos institutions de prévoyance sont confrontées à des défis. Comme nous vivons de plus en plus vieux, l’AVS et les caisses de pension doivent verser des rentes plus longtemps aux retraités. En même temps, la faiblesse des taux fait qu’il est difficile pour les institutions de prévoyance de réaliser un bon rendement sur l’avoir de vieillesse. Il faut donc s’attendre à de (nouvelles) baisses des rentes. Les rentes AVS et de la caisse de pension ne suffiront peut-être plus pour couvrir les dépenses. C’est ici qu’intervient le 3e pilier, celui de la prévoyance-épargne privée. Ce capital permet de compenser les pertes des deux premiers piliers. C’est possible dès 18 ans. Le capital de prévoyance épargné est toutefois lié. C’est-à-dire que tu ne peux le retirer que dans des cas très précis avant la retraite, par exemple lors de l’achat d’un logement à usage propre, en cas d’émigration ou si tu te mets à ton compte. Si tu prévois un tour du monde et souhaites épargner autant que possible à cet effet, il vaut mieux encore ne rien payer dans le troisième pilier. Mais au plus tard à 30 ans, tu devrais y réfléchir.
Par ailleurs, en tant que jeune sans enfant, tu n’as pas besoin d’assurance décès, surtout pas combinée avec une part d’épargne. De telles solutions sont généralement difficiles à comprendre, peu flexibles et ne créent pas assez de valeur. C’est pourquoi nous te recommandons de ne jamais te faire souscrire ce genre de contrat. Il vaut mieux conclure une assurance responsabilité civile privée et une assurance ménage. Mais tu n’en auras besoin que lorsque tu quitteras le domicile parental. Si tu as des questions sur les produits de prévoyance ou que tu ne comprends pas quelque chose, passe nous voir ou appelle-nous – nous sommes là pour toi.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Nous apprécions la discussion ouverte dans les commentaires, à condition cependant que ceux-ci aient un rapport concret avec le thème de l'article. Davantage à ce sujet dans nos règles en matière de commentaires.

* Champs obligatoires