Comment garantir son revenu à la retraite

Maintenir son niveau de vie habituel après le départ à la retraite, c’est le souhait de beaucoup d’entre nous. Mais que faire si les prestations de l’AVS et de la caisse de pension ne suffisent pas? Il est alors recommandé d’ouvrir un plan de retraits en fonds, qui vous permettra d’obtenir un revenu complémentaire régulier.

Enfin à la retraite! Beaucoup sont soulagés d’être enfin libérés du stress professionnel. Mais en même temps, ils s’inquiètent de savoir si le capital de prévoyance épargné pendant leur activité lucrative suffira pour toute la retraite. En effet, l’AVS et la caisse de pension ne couvrent généralement que 60% au maximum du dernier revenu de l’activité lucrative. Et même si le coût de la vie baisse à la retraite, il reste souvent une lacune de revenu. Celle-ci peut être comblée aisément par un plan de retraits en fonds, qui génère un revenu régulier grâce à des versements périodiques depuis vos placements en fonds.

Trois «cagnottes» pour la retraite

Comment utiliser concrètement un plan de retraits en fonds? La condition est que vous ayez épargné du patrimoine libre de tous engagements au moment du départ en retraite. Ou alors, vous bénéficiez de versements en capital depuis votre caisse de pension, vos comptes et polices de libre passage ou votre pilier 3a. Dans l’idéal, vous répartirez ces fonds sur trois «cagnottes»: l’une pour les dépenses courantes, une autre pour la croissance du capital et une troisième pour les avoirs restants, non affectés:

  • la cagnotte pour les dépenses courantes sera utilisée durant les dix premières années de la retraite. Les fonds devraient donc être placés de manière axée sur la sécurité, avec une quote-part d’actions de 25% au maximum;
  • à partir de 75 ans environ, vous entamerez la cagnotte réservée à la croissance du capital, qui sera alors transférée partiellement dans la cagnotte des dépenses courantes, en vue de prélèvements réguliers. Ici, il est possible de choisir une quote-part d’actions plus élevée en raison de l’horizon de placement plus long. La limite supérieure recommandée se situe entre 45 et 65%;
  • la troisième cagnotte contiendra les actifs dont vous n’avez besoin ni pour les dépenses courantes, ni à des fins de croissance du capital. Le stock de base, lui, sera composé d’une réserve d’urgence permanente, couvrant le budget du ménage sur deux à trois mois. Des montants supplémentaires pourront notamment servir à des donations et des avances d’hoirie à vos descendants – ou à vous permettre de réaliser enfin vos rêves.

Plan de retraits en fonds: d’une pierre quatre coups

Pour la troisième cagnotte, il est recommandé d’opter pour un compte épargne-placement. En revanche, pour les deux premières cagnottes, vous investirez plutôt vos avoirs dans deux plans de retraits en fonds à la retraite: l’un avec une quote-part d’actions faible, pour les dépenses courantes, et un autre avec une quote-part d’actions plus élevée, pour la croissance du capital. Dans l’idéal, ces deux plans reposeront sur des fonds stratégiques, c’est-à-dire sur des fonds largement répartis dans différents actifs tels qu’actions, obligations ou liquidités. Vous ferez ainsi d’une pierre quatre coups. Premièrement, vous déléguerez la gestion de votre patrimoine à des professionnels, afin de ne plus devoir vous préoccuper vous-même du placement. Deuxièmement, vous aurez la garantie que votre argent est investi avec une diversification optimale, ce qui réduit les risques de placement. Troisièmement, le plan de retraits en fonds vous permettra de générer des revenus réguliers. À cet effet, des parts de fonds seront vendues en permanence et les revenus de la vente vous seront versés comme une sorte de rente.

Quatrièmement, enfin, le plan de retraits en fonds pourra être adapté de manière très flexible à vos souhaits individuels. Il n’y a pas de durée fixe et les retraits pourront être interrompus ou leur montant modifié quand vous le souhaitez. Et des versements extraordinaires seront également possibles à tout moment si, par exemple, la troisième cagnotte ne devait pas suffire en cas de dépenses imprévues. À l’inverse, vous pourrez verser des montants supplémentaires, par exemple si vous souhaitez vendre votre maison individuelle à la retraite pour vous installer dans un appartement locatif. L’établissement d’un plan de retraits en fonds requiert un versement initial minimum de 50’000 francs.

Source: Banque Migros

Articles similaires

Laisser un commentaire

Nous apprécions la discussion ouverte dans les commentaires, à condition cependant que ceux-ci aient un rapport concret avec le thème de l'article. Davantage à ce sujet dans nos règles en matière de commentaires.

* Champs obligatoires