Prix de l’immobilier stables malgré la crise du coronavirus

Les acheteurs qui espèrent une baisse des prix des logements en propriété en raison de la crise du coronavirus risquent d’être déçus. En effet, la faiblesse persistante des taux d’intérêt fera en sorte que les prix resteront stables, sauf dans les régions périphériques peu recherchées et pour certains objets du segment de luxe. Les immeubles collectifs pourraient même encore renchérir.

Continuer