Apropos_Bild

Qu’il est vert, mon nouveau billet de 50 francs!

L’attente a été longue et les reports nombreux, mais cette fois, c’est la bonne: le nouveau billet de 50 francs sera mis en circulation en avril 2016.

Il y a onze ans de cela, un concours d’idées avait été lancé pour le design de la nouvelle série de billets de banque. Après de nombreux retards, la première nouvelle coupure de 50 francs arrivera enfin sur le marché en avril 2016. Si son design n’a pas encore été entièrement dévoilé, une chose est sûre: elle restera verte. Depuis l’apparition des premiers billets de banque en 1907, la coupure de 50 francs a en effet toujours arboré cette couleur. Son motif a toutefois beaucoup changé au fil du temps. Voici une petite immersion dans l’histoire des billets de banque suisses:

1907: la première série de billets de banque suisses n’est qu’une série intermédiaire. Car entre la fondation de la Banque nationale suisse et l’ouverture de ses guichets, il ne reste plus suffisamment de temps pour produire des billets officiels. Helvétie trône au recto, tandis que le verso est garni d’ornements.

1911: la deuxième série – ou plutôt la première série officielle – est celle qui est restée le plus longtemps en circulation. Elle n’a été complètement retirée du marché qu’en 1980. Elle représente une tête de femme au recto et un bûcheron au verso.

1918: il s’agit-là uniquement de billets de réserve, imprimés pendant la guerre. Aucun billet de 50 francs n’est produit à cette occasion.

1956: pour la première fois dans l’histoire des billets de banque suisses, le recto et le verso présentent une unité thématique. Sur la coupure de 50 francs, une tête de fille figure au recto, alors que le verso représente plusieurs personnes en train de cueillir des pommes.

1976: au recto du billet de 50 francs figure le portrait de Konrad Gessner et, au verso, un hibou, une primevère et des étoiles. En effet, Konrad Gessner n’était pas seulement médecin, c’était aussi un observateur passionné de la nature. Cette série est la première à représenter des personnages historiques. Le thème du verso devait, lui, rester en rapport avec le personnage du recto.

1984: cette série est seulement une série de réserve, et n’a jamais été mise en circulation. La coupure de 50 francs représente également Konrad Gessner, avec un rameau et des feuilles de cerisier.

1995: la série encore en circulation aujourd’hui arbore le portrait de Sophie Taeuber-Arp, peintre, danseuse et artiste de l’art décoratif. Le verso représente quelques-unes de ses œuvres. Sophie Taeuber-Arp est considérée comme l’une des grandes figures de l’avant-garde et du mouvement Dada. Pour la première fois, ces billets ont été entièrement conçus par ordinateur.

Et qu’en est-il de la nouvelle série?

Le nouveau billet de 50 francsC’est la première fois qu’il n’y aura pas de portrait au recto de la nouvelle coupure de 50 francs. Cette série est placée sous le signe de «La Suisse ouverte au monde», et met à l’honneur les thèmes de la créativité, de l’organisation, de l’expérience, de l’humanité, du progrès et du dialogue. Le projet élaboré par la graphiste Manuela Pfrunder a remporté la deuxième place du concours d’idées. Mais sa série a été jugée la plus apte à être réalisée.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Nous apprécions la discussion ouverte dans les commentaires, à condition cependant que ceux-ci aient un rapport concret avec le thème de l'article. Davantage à ce sujet dans nos règles en matière de commentaires.

* Champs obligatoires