Placements basés sur des règles avec des facteurs de risque

Si les émotions sont importantes dans notre vie, elles peuvent entraver les placements. Des investissements basés sur des règles empêchent nos décisions d’être dirigées par des émotions et créent ainsi la condition d’un succès à long terme. Ceci peut être facilement mis en œuvre avec un nouveau produit structuré de la Banque Migros.

Selon un vieil adage boursier, les marchés financiers sont animés par deux émotions extrêmement fortes – la peur et l’avidité. Chaque investisseur sait à quel point il est difficile de garder la tête froide en cas de situations critiques à la bourse. Surtout lorsqu’il y a des turbulences sur les marchés, nos instincts prennent souvent le contrôle – avec des conséquences négatives sur le rendement à long terme.

La recherche moderne sur les marchés financiers confirme que les émotions ne sont pas de bon conseil en matière de décisions de placement. Pour réussir à long terme, il faut plutôt appliquer systématiquement une stratégie de placement réfléchie. Des erreurs classiques de placement dues à des décisions émotionnelles peuvent ainsi être évitées.

Le placement basé sur des règles assure l’application sans faille d’une stratégie de placement et élimine d’emblée les erreurs causées par des décisions émotionnelles.

Entre actif et passif

Le corpus de règles, qui définit précisément la stratégie de placement et sa mise en œuvre, est au centre du placement basé sur des règles. Toutes les étapes du processus d’investissement y sont définies, des règles de sélection des titres jusqu’à l’ajustement périodique du portefeuille en fonction de la stratégie choisie (Rebalancing). Chaque étape doit être définie de telle sorte que toutes les décisions de placement puissent être mises en œuvre de façon entièrement automatique – et donc sans émotions humaines.

Le placement basé sur des règles se situe entre le placement actif et le placement passif. D’une part, la sélection de titres individuels conformément à un corpus de règles fixe constitue une décision de placement active. D’autre part, l’application rigoureuse basée sur des règles de la stratégie de placement choisie fait penser à des produits de placement passifs tels que les Exchange Traded Funds (ETF). Il est significatif qu’un indice contenant tous les titres sélectionnés selon des règles fixes est souvent constitué pour la mise en œuvre d’une stratégie de placement basée sur des règles.

Investir sur la base de facteurs de risque systématiques

Dans la pratique, les placements basés sur des règles avec des facteurs de risque systématiques se sont imposés. Les facteurs de risque systématiques désignent certaines caractéristiques d’actions qui se sont révélées être des moteurs de rendement constants par le passé et qui ont permis de générer à long terme un rendement supérieur à la moyenne. Dans le cadre du placement basé sur des règles avec facteurs de risque, les actions présentant une exposition significative à un tel facteur de rendement systématique sont privilégiées.

Les facteurs de risque connus sont Value et Size. Ils ont été définis par les deux économistes Eugene Fama et Kenneth French. Dans les années 90, ces derniers ont pu démontrer que les rendements des actions ne dépendent pas seulement des risques individuels spécifiques à chaque entreprise et du risque de marché, mais aussi de facteurs systématiques tels que la capitalisation boursière de l’entreprise (Size) et l’évaluation fondamentale (Value).

En plus de Value et Size, les facteurs de risque Quality, Yield, Momentum et Volatility sont également largement appliqués dans les produits de placement. Tandis que la stratégie Quality investit dans des entreprises ayant un faible taux d’endettement et une stabilité élevée des bénéfices, le facteur Yield se concentre sur un rendement de dividende constant et attrayant. Le facteur Momentum privilégie les titres avec une bonne performance relative par le passé. À l’instar de l’adage boursier bien connu «The Trend is your friend», on part du principe que la récente hausse des cours constitue une bonne indication de rendement supérieur à la moyenne à l’avenir. Les stratégies Volatility sélectionnent les actions présentant le moindre risque (voir encadré).

Avantages de rendement à long terme

Des études empiriques ont montré que les facteurs de risque décrits permettent d’obtenir à long terme ou dans certaines phases de marché un meilleur rendement que le marché. La supériorité d’un facteur de risque n’est cependant pas constante. Pour cette raison, l’utilisation réussie de telles stratégies suppose une vision claire du marché côté investisseur. Un gros avantage des placements basés sur des facteurs est leur corrélation relativement faible entre eux et avec le marché global. La prise en compte des produits correspondants réduit le risque du portefeuille global et améliore son profil rendement/risque.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Nous apprécions la discussion ouverte dans les commentaires, à condition cependant que ceux-ci aient un rapport concret avec le thème de l'article. Davantage à ce sujet dans nos règles en matière de commentaires.

* Champs obligatoires