Le bonheur est à proximité!

En tant qu’investisseur, j’aimerais profiter de la croissance dans les pays émergents. Mais il me semble difficile de dénicher des placements intéressants. Quelle solution pourriez- vous me recommander?

L’essor économique des pays émergents est tout simplement hallucinant. Jetez un coup d’oeil sur le graphique ci-contre. En l’espace de six mois, le produit intérieur brut (PIB) de la Chine a crû dans une proportion représentant rien de moins que le PIB de la Suisse! L’an dernier, l’Empire du Milieu a supplanté le Japon comme deuxième plus grande puissance économique de la planète. Cette année, le Brésil dépasse la Grande- Bretagne et, bientôt, la France, occupant le cinquième rang mondial. Quant à la Russie, elle éclipsera sous peu l’économie italienne.

Comment pouvez-vous prendre part à ce boom? Devez-vous investir votre argent dans la banque Icici, les assurances Ping An ou la société Tatneft, dont vous n’avez sans doute jamais entendu parler? Dans les pays émergents, une large diversification s’impose encore bien davantage qu’ailleurs. Plutôt que des actions particulières, achetez des parts d’un fonds «marchés émergents». Il existe toutefois une deuxième possibilité – pour ainsi dire devant votre porte – de profiter de la croissance des marchés émergents. La Suisse est quasiment le seul pays à disposer d’une telle densité de «blue chips» de sociétés établies sur ces marchés. On entend par là des entreprises cotées en bourse, fortement capitalisées et disposant de liquidités importantes.

D’une certaine manière, le marché suisse des actions vous ouvre ainsi l’accès des pays émergents mais tout en tirant parti des avantages de la proximité.

L’ascension de la Chine
Evolution du produit intérieur brut (PIB) en milliards de dollars.
Evolution du produit intérieur brut (PIB) en milliards de dollars.

Prenons Nestlé. A ce jour déjà, la multinationale a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 30 milliards de francs dans les pays émergents. La moitié des recettes de l’entreprise proviendra bientôt de ces régions dont le taux de croissance est à deux chiffres. Parmi les actions du Swiss Market Index (SMI), le cimentier Holcim est celui dont la part du chiffre d’affaires dans les marchés émergents est la plus forte: près de 60%. Les autres champions du SMI qui réalisent plus du tiers de leur chiffre d’affaires dans les pays émergents sont ABB, Givaudan, Richemont, SGS, Swatch et Syngenta. De surcroît, les actions de ces sociétés ne sont pas surévaluées.

Pour se lancer dans l’aventure, il n’est pas trop tard. Le boom va encore durer longtemps. La Chine devrait supplanter les Etats-Unis comme première nation importatrice du monde dès cette année. Et jusqu’en l’an 2030, dans les pays émergents, la classe moyenne va croître de deux milliards d’individus. Pour nos biens d’exportation, cela représente près de 100 millions de nouveaux consommateurs potentiels – par année, bien entendu!

Comment investissez-vous sur les marchés émergents? Participez au débat!

Autres articles susceptibles de vous intéresser:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Nous apprécions la discussion ouverte dans les commentaires, à condition cependant que ceux-ci aient un rapport concret avec le thème de l'article. Davantage à ce sujet dans nos règles en matière de commentaires.

* Champs obligatoires