La facture QR assure la liaison entre le papier et le numérique

Le trafic national des paiements est régulièrement harmonisé et modernisé. Ce faisant, la Suisse se prépare aux exigences futures du marché. Par exemple avec la facture QR lisible numériquement, qui remplacera progressivement tous les anciens bulletins de versement à partir du 30 juin 2020. Leur date de suppression n’est pas encore définie.

À partir du 30 juin 2020, vous pourriez trouver de plus en plus de factures munies d’un code QR dans votre boîte aux lettres. En effet, à cette date, la «facture QR» sera introduite et remplacera progressivement les anciens bulletins de versement rouges et orange. Ceux-ci pourront toutefois continuer à être utilisés après le 30 juin, car la fin de la période transitoire n’est pas encore fixée.

Moins d’opérations manuelles, moins de sources d’erreurs

La facture QR supprime les ruptures de médias. Actuellement, les bulletins de versement rouges et orange sont envoyés sur papier et doivent ensuite être saisis manuellement dans l’e-banking. Autrement dit, des informations numériques sont mises sur papier pour être à nouveau digitalisées par la suite. L’étape suivante consiste donc en l’introduction de la facture QR, qui supprime la rupture entre la zone de paiement analogique et la zone de paiement numérique.

Le code QR se trouvant dans la partie réservée au paiement contient nettement plus d’informations que n’en comportent les bulletins de versement actuels. Il comprend en effet toutes les données pertinentes nécessaires au paiement et à la comptabilisation automatiques et efficaces d’une facture. Il peut être simplement scanné avec le smartphone ou un lecteur, puis validé pour le paiement dans le mobile banking et l’e-banking. Si les données sont enregistrées de manière structurée dans la facture QR, elles peuvent aussi être reprises dans le bon ordre, contrairement au scanner actuel. Cela signifie, p. ex., que la rue et le numéro ainsi que le NPA et la localité sont automatiquement insérés dans les différents champs prévus à cet effet.

C’est un pas de plus vers l’automatisation. En général, il ne devrait pas être nécessaire de remplir manuellement des champs ou de les corriger ultérieurement. La charge de travail manuelle s’en trouve considérablement réduite, et il est ainsi possible d’éviter pratiquement toute erreur de saisie.

Les avantages de la facture QR

  • Commodité: le code QR est très facile à scanner.
  • Rapidité: quelques clics suffisent pour déclencher le paiement.
  • Efficacité: pas besoin de saisir un numéro de compte et de référence – le processus de paiement est donc plus rapide et les sources d’erreur sont moins nombreuses.

Ainsi se présente la nouvelle facture QR

La facture QR se compose d’un accusé de réception (voir 1 sur l’image) et d’une partie destinée au paiement (2). Le Swiss QR Code (3) contient toutes les informations pertinentes pour le paiement. La ligne perforée (4) vous permet de séparer de la facture la partie destinée au paiement et l’accusé de réception.

Facture QR pour particuliers: vous n’avez rien à entreprendre

Les personnes qui, d’ordinaire, règlent leurs factures en espèces au guichet postal ou envoient les bulletins de versement accompagnés d’un ordre de paiement à la Banque Migros pourront continuer à le faire avec la facture QR. C’est surtout pour les particuliers utilisant le mobile banking sur leur smartphone que la facture QR présente des avantages. En effet, il leur suffit de scanner le code QR et le paiement sera alors déclenché en quelques clics. Les informations de paiement sur papier sont transmises automatiquement au système d’e-banking de la Banque Migros.

Les particuliers n’ont rien à entreprendre. Les changements nécessaires seront effectués à la Banque Migros au 30 juin 2020. Vous trouverez de plus amples informations concernant les particuliers sur ce lien.

QR-facture pour entreprises: ce que vous devez faire

Pensez à vous préparer à temps. Il n’est pas nécessaire de modifier intégralement la facturation au 30 juin, les bulletins de versement rouges et orange pouvant encore être utilisés pendant une période transitoire. Il se peut toutefois que vous receviez vous aussi des factures QR de vos émetteurs de factures à partir du 30 juin 2020. Si vous souhaitez les traiter automatiquement, il vaut la peine de changer de système en temps utile.

  • Commencez par analyser la manière dont vous payez et établissez vos factures dans votre entreprise actuellement.
  • Si vous utilisez un logiciel BVR, nous vous invitons à contacter votre fournisseur de logiciel dès que possible et à suivre les instructions pour une mise à jour logicielle.
  • Si vous utilisez un programme sur mesure, veuillez contacter votre prestataire informatique et suivre les instructions pour une mise à jour logicielle.
  • Vérifiez si les scanners et lecteurs que vous utilisez sont capables de lire les codes QR.
  • Complétez vos données de base avec l’IBAN ou le QR-IBAN selon que vous souhaitez utiliser des factures QR avec (ancien bulletin de versement orange) ou sans référence QR (ancien bulletin de versement rouge). Si vous optez pour la facture avec référence QR, sachez que le QR-ID de la Banque Migros est 30132. Le QR-IBAN sera disponible dans votre e-banking à partir du 30 juin 2020. L’IBAN s’y trouve déjà.
  • Pour tester les factures QR, vous pouvez vous rendre sur la plateforme de SIX Interbank Clearing (uniquement en allemand et en anglais).

Les entreprises trouveront des informations concernant la facture QR sur ce lien e sur banquemigros.ch/tp-nouveau.

Liens complémentaires:

Outil en ligne permettant d’établir soi-même des factures QR:
https://qr-rechnung.net

Aide-mémoire décrivant les exigences pour les émetteurs de factures:
https://www.paymentstandards.ch/dam/downloads/merkblatt-qr-fr.pdf

Numéro du magazine «Clearit» dédié à la facture QR:
https://www.six-group.com/interbank-clearing/dam/downloads/fr/clearit/79/edition.pdf#page=6

Info officielle de SIX sur la facture QR:
https://www.six-group.com/interbank-clearing/fr/shared/news/2018/qr1.html

Articles similaires

Laisser un commentaire

Nous apprécions la discussion ouverte dans les commentaires, à condition cependant que ceux-ci aient un rapport concret avec le thème de l'article. Davantage à ce sujet dans nos règles en matière de commentaires.

* Champs obligatoires