Conseils pour économiser de l’énergie – et de l’argent

Économiser de l’énergie, c’est facile: découvrez comment, en tant que locataire ou propriétaire immobilier, vous pouvez réduire vos coûts énergétiques sans peine et avec peu d’investissements.

Utiliser le lave-vaisselle de manière plus consciente

Le lave-vaisselle peut rapidement s’avérer énergivore. Vous pourrez cependant économiser beaucoup d’électricité si vous veillez à certaines choses:

  • Utilisez le programme Éco. Il tourne à une température inférieure (environ 50°).
  • Faites tourner la machine le soir, quand les tarifs réduits s’appliquent. Vous pouvez aussi programmer le lave-vaisselle de sorte qu’il ne démarre qu’à une heure tardive.
  • Remplissez le lave-vaisselle complètement et ne le laissez pas tourner s’il n’y a que quelques assiettes et couverts à l’intérieur. Mais veillez à ne pas trop le remplir. Sinon, la vaisselle ne sera pas parfaitement propre.
  • Nettoyez régulièrement le filtre et l’appareil. Cela améliore la performance de rinçage tout en réduisant la durée du cycle, d’où des économies d’énergie.

Lave-linge et sèche-linge

Les mesures suivantes permettent d’économiser de l’énergie lors du lavage et du séchage du linge:

  • Utilisez au mieux la capacité de la machine à laver.
  • Ne lavez pas plus chaud que nécessaire. Si le linge est normalement sale, 30 ou 40° suffisent.
  • Activez la fonction d’économie d’énergie si votre lave-linge en a une.
  • Par beau temps, pendez votre linge à l’extérieur.
  • Nettoyez régulièrement le filtre du sèche-linge.
  • Sélectionnez la vitesse d’essorage la plus élevée possible. Cela retirera déjà beaucoup d’humidité au linge, et le sèche-linge devra donc tourner moins longtemps.

Cuisiner et cuire

Choisissez des casseroles dont le diamètre est adapté à la plaque et recouvrez-les toujours d’un couvercle. Ainsi, la chaleur et l’énergie ne pourront pas s’échapper. Qui plus est, vous gagnerez du temps. Pensez à ne pas faire bouillir plus d’eau que ce qui est vraiment nécessaire. Si ce n’est qu’une petite quantité, faites-la bouillir de préférence dans une bouilloire. C’est plus rapide et plus efficace sur le plan énergétique.
Quelques conseils et astuces permettent également d’économiser de l’énergie à la cuisson. Réglez le four si possible sur chaleur tournante plutôt que sur chaleur de voûte et de sole. Ainsi, la chaleur circulera dans le four et les aliments cuiront plus vite. De ce fait, il est possible de réduire la température pour une durée de cuisson identique.

Décongeler correctement les aliments

Décongelez lentement les aliments congelés dans le réfrigérateur pendant la nuit. Le froid diffusé dans votre réfrigérateur permet d’économiser de l’énergie. En outre, ce processus ménage les aliments, qui seront donc de meilleure qualité.

Votre réfrigérateur a aussi droit à des vacances

Tout comme vous, votre réfrigérateur a besoin d’une pause de temps en temps! Aussi, débranchez-le pendant vos vacances. Apportez les restes de nourriture à vos voisins ou vos amis, et économisez ainsi de l’électricité pendant votre absence.

Utiliser une pomme de douche avec limiteur de débit

Si vous utilisez un limiteur de débit pour votre douche quotidienne, vous pouvez économiser environ 6000 litres d’eau sur une année. La pomme de douche avec limiteur de débit ajoute une plus grande quantité d’air au jet d’eau, ce qui réduit la consommation d’eau. Ces pommes de douche se trouvent dans n’importe quel magasin de bricolage et peuvent être montées très simplement soi-même sur le tuyau de douche.

Vérifier la température du chauffe-eau

L’eau chaude est préparée pour l’utilisation dans des réservoirs d’eau chaude, communément appelés chauffe-eau ou boilers. Plus la température de l’eau qui y est stockée est élevée, plus la perte de chaleur du réservoir est importante. Vérifiez donc régulièrement la température de l’eau. 60° est le maximum autorisé. Vous pouvez également réduire la température, par exemple à 50°, mais devez alors vous assurer, pour des raisons d’hygiène, que l’eau est chauffée une fois par semaine à 60°.

Abaisser la température ambiante

Un degré de plus ou de moins dans votre logement ne se remarque guère. Sauf pour votre porte-monnaie. Diminuez donc un peu votre chauffage – la température optimale est de 20° dans le séjour et la cuisine, 23° dans la salle de bains et 18° dans les chambres à coucher. Vous économisez environ 6% d’énergie de chauffage par degré en moins. Par ailleurs, vous pouvez éviter jusqu’à 225 kg de CO2 par an si vous réduisez quelque peu la température ambiante.

Installer des thermostats

Votre chauffage fonctionne en permanence durant la saison froide? Ce n’est pas nécessaire. Bien sûr, personne n’aime avoir froid en se levant le matin ou en rentrant à la maison. Cependant, les heures de fonctionnement de votre chauffage peuvent être réglées individuellement à l’aide d’un thermostat électrique. Utilisez des valves de thermostat programmables avec lesquelles vous pouvez, par exemple, réduire la température à environ 15° la nuit ou en cas d’absence. Vous pouvez à nouveau monter le chauffage avant de vous lever ou de rentrer à la maison. Vous assurerez ainsi un chauffage énergétiquement efficace.

Purger les radiateurs

Votre radiateur ne chauffe plus comme il faudrait, même si le thermostat est au niveau le plus élevé? Alors il est grand temps de le purger! Car qui dit air dans le radiateur dit perte d’énergie. La purge n’est pas dangereuse et peut être effectuée sans problème par vos soins. Les principales étapes sont les suivantes:

  • Débranchez la pompe de circulation et attendez environ une heure pour pouvoir procéder à une purge complète.
  • Placez un récipient sous la soupape de purge. Elle se trouve du côté opposé au thermostat. Tournez la soupape et laissez-la ouverte jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’air qui s’échappe et que seule l’eau de chauffage coule dans le récipient.
  • La purge dure environ cinq minutes. Refermez ensuite la soupape.

Ne rien placer contre les radiateurs

Ne placez pas de meubles directement devant vos radiateurs, même si vous souhaitez les cacher à n’importe quel prix: d’une part, ils pourraient endommager vos meubles avec le temps et, d’autre part, vous diminuez ainsi la puissance de chauffage, car l’air chaud ne peut pas circuler complètement.
Si, toutefois, vous ne pouvez ou ne voulez pas renoncer à placer des meubles devant les radiateurs, respectez une distance d’au moins 30 cm. Ainsi, la chaleur se diffusera quand même et il n’y aura pas de perte d’énergie.

Isoler les conduites de chauffage et d’eau chaude

Il fait agréablement chaud dans votre cave? Si c’est le cas, il est urgent de vérifier les conduites de chauffage et d’eau chaude. En effet, dans de nombreux bâtiments, les conduites chaudes dans les caves ne sont pas isolées ou que très mal. Les conduites diffusent alors de l’énergie inutile – et donc perdue – dans la cave. C’est pourquoi il est recommandé d’isoler les conduites chaudes de la cave. Vous pouvez le faire par vous-même avec des mousses isolantes disponibles dans les magasins de bricolage.

Fermer les rideaux et les stores

Fermez les rideaux et les stores en hiver ou quand les nuits sont froides. Vous éviterez ainsi que la chaleur des pièces à vivre ne s’échappe à l’extérieur et économiserez de l’énergie de chauffage. Pendant la journée, cependant, vous devriez garder les rideaux et les stores ouverts afin de profiter du rayonnement solaire.

Isoler les fenêtres

Les fenêtres qui laissent entrer l’air dans l’appartement devraient être isolées – même s’il ne s’agit que de faibles courants d’air. Testez la présence de courants d’air en plaçant une bougie allumée devant la fenêtre et observez la flamme. Pour l’isolation, vous pouvez utiliser des bandes en mousse ou des joints en caoutchouc. Ces matériaux se trouvent dans n’importe quel magasin de bricolage.
Dans le cas de fenêtres à double vitrage, seule la zone intérieure devrait être isolée. Sinon, des dégâts dus à l’humidité peuvent survenir du fait de l’eau de condensation.

Aérer par à-coups

Aérer régulièrement, telle est la règle d’or! Les fenêtres ne devraient pas rester entrouvertes toute la journée. Car beaucoup d’énergie se perd de cette manière, et le bâtiment refroidit. Il vaut mieux ouvrir grand la fenêtre trois à quatre fois par jour pendant quelques minutes afin que l’air frais puisse circuler dans les espaces ouverts. Le mieux est une aération transversale: ouvrez toutes les fenêtres du logement de sorte à créer un courant d’air. Ainsi, l’air vicié pourra être remplacé en très peu de temps.

Éteindre les lumières

Ne laissez les lumières allumées que dans les pièces où vous vous tenez actuellement. Dans toutes les autres pièces, éteignez la lumière: vous économiserez ainsi de l’électricité.

Éclairer intelligent

Ce n’est pas seulement grâce à l’invention de la lampe économique que l’on peut consommer beaucoup moins d’électricité. La technologie LED a désormais aussi fait ses preuves. Car le potentiel d’économie des LED est encore plus grand que pour les lampes économiques, qu’il s’agisse de l’éclairage intérieur ou extérieur. Important: lors de l’achat d’une LED, regardez les lumens plutôt que les watts. Il faut également tenir compte du fait qu’il est possible d’économiser de l’électricité supplémentaire avec des systèmes d’éclairage intelligents qui sont programmés individuellement.

Éteindre complètement les appareils électroniques

Les ménages d’aujourd’hui ont souvent d’innombrables appareils électroniques. Afin que ceux-ci ne deviennent pas inutilement énergivores, ils devraient être débranchés après utilisation. Pour ce faire, utilisez des blocs multiprises sur lesquels vous branchez différents appareils tels que télévision, chaîne hifi, lecteur de DVD, etc. Vous pourrez les éteindre complètement le soir, ce qui évite toute consommation d’électricité inutile en mode veille. Si vous ne le souhaitez pas, veillez alors, lorsque vous achetez de nouveaux appareils, à ce qu’ils aient une faible consommation en mode veille, ce qui vous permettra d’optimiser les coûts.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Nous apprécions la discussion ouverte dans les commentaires, à condition cependant que ceux-ci aient un rapport concret avec le thème de l'article. Davantage à ce sujet dans nos règles en matière de commentaires.

* Champs obligatoires