Man standing in front of financial hologram

Les marges restent sous pression

L’augmentation des coûts de production pèse sur les marges. D’où l’importance des résultats en cours de publication comme mesure de la situation des bénéfices des entreprises. 

Aux États-Unis, l’inflation a atteint son plus haut depuis plus de 40 ans, avec un taux annuel de 8,5%. Par conséquent, les coûts de production augmentent également pour les entreprises particulièrement tributaires de produits semi-finis et auxiliaires, devenus plus onéreux. Étant donné que le marché du travail présente déjà des signes évidents d’assèchement, les travailleurs disposent d’une grande marge de pression lors les négociations salariales. Cela se reflète dans la hausse sensible des salaires moyens. 

Les coûts de production augmentent par conséquent. Les entreprises qui ne parviennent pas à répercuter l’intégralité de cette hausse par des augmentations de prix réduisent leurs marges bénéficiaires, ce qui pèse au final sur leurs résultats. C’est pourquoi les investisseurs s’intéressent particulièrement à l’évolution des marges bénéficiaires, alors qu’une grande partie des entreprises américaines présenteront leurs résultats pour le premier trimestre 2022 dans les prochaines semaines. Les analystes s’attendent à ce que la pression exercée sur les marges depuis le deuxième trimestre 2021 s’accentue encore pour les trois premiers mois. Cette pression devrait toutefois diminuer au cours des trimestres suivants. Par conséquent, le consensus s’attend à ce que la croissance des bénéfices des entreprises ait atteint son point le plus bas au premier trimestre, à 4,7%. 

Jusqu’à présent, les entreprises qui ont déjà présenté leurs chiffres trimestriels ont légèrement dépassé ces attentes. Beaucoup d’entre elles ont notamment fait état d’une évolution étonnamment bonne de leur chiffre d’affaires. 

La hausse des taux d’intérêt réels accroît la pression

La forte hausse des taux d’intérêt réels liée au resserrement agressif de la Fed exerce une pression sur les marchés des actions, qui restent relativement bien valorisés. Il est donc d’autant plus important pour l’évolution des cours sur les marchés des actions que les résultats des entreprises restent en soutien. Outre la question de la pression sur les marges, les marchés devraient s’intéresser plus particulièrement aux perspectives des entreprises. Si celles-ci s’avèrent positives, cela confortera les prévisions d’une reprise des bénéfices des entreprises au cours des prochains trimestres et devrait donner un nouvel élan aux cours.

Les marges devraient avoir atteint leur plus bas

Évolution des marges bénéficiaires nettes des entreprises du S&P 500

Évolution des marges bénéficiaires nettes des entreprises du S&P 500
Sources: Bloomberg, Banque Migros
Santosh Birvio Portrait

Santosh Brivio

Santosh Brivio est Senior Economist à la Banque Migros. Il est impliqué dans l’analyse des développements macro et cycliques et des marchés financiers.

Disclaimer
Les informations contenues dans la présente publication de la Banque Migros SA servent à des fins publicitaires et d’information conformément à l’art. 68 de la loi sur les services financiers. Elles ne sont pas le résultat d’une analyse financière (indépendante). Elles ne peuvent en aucune façon être interprétées comme une incitation, une offre ou une recommandation portant sur l’achat et la vente d’instruments de placement, sur la réalisation de transactions particulières ou sur la conclusion de tout autre acte juridique, mais sont données uniquement à titre descriptif et informatif. Ces informations ne constituent ni une annonce de cotation, ni une feuille d’information de base, ni un prospectus. En particulier, elles ne constituent pas une recommandation personnelle ni un conseil en placement. Elles ne tiennent pas compte des objectifs de placement, du portefeuille existant, de la propension au risque, de la capacité de risque ni de la situation financière ou d’autres besoins particuliers du destinataire. Le destinataire est expressément invité à prendre ses éventuelles décisions de placement sur la base de ses propres clarifications, y compris l’étude des feuilles d’information de base et prospectus juridiquement contraignants, ou sur la base des informations fournies dans le cadre d’un conseil en placement. Les documents juridiquement contraignants sont disponibles sur http://www.migrosbank.ch/bib, pour autant qu’ils soient obligatoires et fournis par l’émetteur. La Banque Migros ne garantit ni l’exactitude ni l’exhaustivité des présentes informations et décline toute responsabilité en cas de pertes ou dommages éventuels de quelque nature que ce soit pouvant résulter de l’utilisation de ces informations. Les présentes informations constituent seulement un instantané de la situation à la date d’impression et ne sont pas automatiquement revues à intervalles réguliers.

Articles similaires