People picking vegetables on organic farm

ODD: Investir en adéquation avec les objectifs de développement durable

Pendant longtemps, les stratégies d’investissement étaient principalement axées sur le rendement et le risque. Les choses ont changé. Aujourd’hui, les investisseurs veulent aussi avoir la certitude que leurs investissements contribuent à la réalisation d’objectifs sociaux et environnementaux. 

Le changement d’attitude en matière d’investissement vers plus de durabilité est urgent. L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) estime qu’il faudra investir 6900 milliards de dollars par an d’ici à 2030 pour respecter le calendrier pour la réalisation des objectifs en matière de climat et de développement. Cela suppose d’orienter les capitaux de manière ciblée vers les secteurs économiques et les entreprises qui y contribuent activement. 

Les placements durables en constante évolution

Outre la génération de rendements positifs, l’investissement responsable et durable vise à contribuer à un monde qui favorise la prospérité et la protection de l’environnement sans compromettre la satisfaction des besoins des générations futures. C’est dans cet esprit que le monde de la finance a développé au cours des 20 dernières années de nouvelles approches d’investissement qui prennent davantage en compte les facteurs durables lors de la décision de placement. 

Pendant longtemps, l’approche ESG a été considérée comme la référence universelle. L’acronyme signifie «Environnement, Social and Gouvernance» et décrit un cadre pour les décisions d’investissement qui s’appuie non seulement sur la performance financière d’une entreprise, mais aussi sur l’analyse de facteurs durables dans les domaines de l’environnement, de la responsabilité sociale et de la gouvernance d’entreprise. Une analyse ESG doit montrer dans quelle mesure les activités d’une entreprise sont respectueuses de l’environnement et socialement responsables. Cette analyse permet aux investisseurs de faire dépendre leur décision d’investissement non seulement du risque et du rendement escompté, mais aussi de la durabilité. 

L’approche ESG se concentre cependant sur l’activité opérationnelle d’une entreprise. En termes simples, elle répond en priorité à la question de savoir si une entreprise produit ses produits et services de manière durable. Il importe moins de savoir quels produits et services sont produits et si ceux-ci sont compatibles avec le développement durable. Mais ce sont précisément ces questions qui intéressent de plus en plus les investisseurs: comment l’entreprise contribue-t-elle concrètement à la réalisation des objectifs de développement durable de la communauté internationale?

Les objectifs de développement durable de l’ONU comme guide concret

L’introduction des Objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU en 2015 a permis pour la première fois aux entreprises d’orienter leurs activités directement vers des objectifs concrets de développement durable soutenus par la communauté internationale (voir encadré). Il est bien plus aisé de répondre à la question de savoir comment une entreprise peut contribuer à un monde plus durable par la conception de ses produits et de ses services dans le cadre des ODD de l’ONU que par une analyse ESG. De plus en plus d’entreprises profitent de cette opportunité. Ils orientent leur offre en fonction des ODD et rendent régulièrement compte de l’évolution de la situation. 

Cela permet aux investisseurs et investisseuses d’investir de manière ciblée dans des entreprises qui contribuent à la réalisation des objectifs de développement durable de l’ONU par le biais de leurs produits et de leurs services. En orientant l’analyse vers les ODD, l’accent de la décision de placement est déplacé de l’excellence opérationnelle en termes de durabilité vers l’influence des produits et des services d’une entreprise. Ceci permet un investissement orienté vers des objectifs concrets de développement durable, ce qui répond aux besoins de nombreux investisseurs modernes. 

Objectifs de développement durable 

En septembre 2015, les 193 États membres de l’ONU ont adopté les Objectifs de développement durable (Objectifs de développement social / ODD) à atteindre à l’horizon 2030. Les 17 objectifs ambitieux sont subdivisés en 169 cibles. Le spectre d’action va d’objectifs sociaux tels que la lutte contre la pauvreté et l’amélioration des soins de santé à des objectifs environnementaux tels que la protection du climat ou la protection de la faune et de la flore. Les progrès en matière de réalisation des objectifs sont évalués en permanence sur la base de paramètres définis et les résultats sont publiés. 
En adoptant ces objectifs, l’ONU a montré que la communauté internationale a besoin de l’aide active des entreprises et des investisseurs pour résoudre les problèmes les plus urgents et les plus importants de l’humanité.

Importance of the UN Sustainable Development Goals in Germany 2021

Avenir des placements durables 

La prise de décision d’investissement en fonction des objectifs de développement durable de l’ONU ne rend en aucun cas obsolète une analyse ESG fondée. Celle-ci complète judicieusement le processus d’investissement durable. Une analyse ESG solide et complète reste la base d’un processus d’investissement durable bien réfléchi. Elle doit répondre à la question: «Dans quelle mesure une entreprise produit de manière durable?». 

En outre, les ODD permettent aux investisseurs et investisseuses d’investir dans les entreprises qui, par le biais de leurs produits et de leurs services, contribuent à la réalisation de ces objectifs. Il s’agit ici de savoir ce qui est produit. L’avenir de l’investissement durable moderne réside probablement dans la combinaison des analyses de l’excellence opérationnelle et de la contribution aux ODD.

Articles similaires