Le pilier 3a, pour épargner futé

Les intérêts d’épargne diminuent comme peau de chagrin. Le pilier 3a peut offrir une possibilité d’épargne aux personnes orientées sur le long terme. Les perspectives de rendement s’avèrent particulièrement intéressantes quand l’argent est versé non pas sur un compte de prévoyance, mais dans un fonds de prévoyance.

Continuer

Le b.a.-ba de l’AVS

Beaucoup d’argent est en jeu: selon la durée du versement après la retraite, le montant d’une rente AVS peut atteindre plusieurs centaines de milliers de francs. Mais à condition que vos cotisations AVS et vos bonifications ne présentent pas de lacune. Lisez nos sept conseils à ce propos.

Continuer

Planification de la retraite à 50 ans: avez-vous une lacune de prévoyance?

Le début de la cinquantaine est le moment idéal de reconnaître une éventuelle lacune de prévoyance et prendre des mesures correspondantes. Notre test de retraite vous familiarisera avec le sujet. Découvrez aussi les options dont vous disposez, au-delà de 50 ans, pour assurer le financement du coût de la vie après la retraite.

Continuer

Fonds de prévoyance: moins de frais, plus de capital-vieillesse

Les fonds de prévoyance dans le cadre du pilier 3a offrent un potentiel de rendement élevé à long terme. Pour ne pas voir celui-ci se réduire inutilement, il conviendrait d’opter pour des solutions de fonds dont les coûts totaux sont les plus faibles possible. Comme ceux de la Banque Migros, dont les fonds de prévoyance présentent une structure tarifaire particulièrement avantageuse.

Continuer

La stagnation rampante du deuxième pilier

Le taux d’intérêt minimal sera probablement abaissé à 1,0% dans la prévoyance professionnelle en 2017. Cela aura des conséquences notables sur votre capital vieillesse, comme le démontre notre analyse sur la base de chiffres concrets. Mais les caisses de pension disposeraient pourtant d’une opportunité pour pallier la diminution des rentes.

Continuer