Stairs between buildingsStairs between buildings

Le choc du coronavirus impacte moins le marché immobilier que l’on ne le craignait

Sur le marché de l’immobilier, il est trop tôt pour lever complètement l’alerte. Mais les résultats du sondage réalisé au cours de l’été 2020 par CSL Immobilien, partenaire de la Banque Migros, suscitent des espoirs: malgré le choc du coronavirus, la demande de surfaces de bureaux dans les centres économiques suisses reste présente. Pour sa part, le marché des logements n’est guère touché par la pandémie.

Continuer

Fonds de rénovation pour la propriété par étage: préserver la valeur

Les immeubles d’habitation subissent tous les ravages du temps, de sorte que les communautés de copropriétaires devraient constituer des réserves financières pour l’avenir. En s’y prenant assez tôt, on évite de futurs conflits. Sinon, dans le pire des cas, certains copropriétaires doivent éventuellement assumer les cotisations de ceux qui ne sont pas liquides.

Continuer

Le prêt hypothécaire pour le plus bel endroit du monde

L’acquisition et le financement d’un logement en propriété comptent parmi les décisions les plus importantes dans la vie. La Banque Migros vous soutient avec un conseil compétent et des conditions avantageuses: pour toute souscription d’ici au 25 septembre 2020, vous bénéficiez d’une réduction d’intérêts de 40% sur nos prêts hypothécaires à taux fixe de deux à cinq ans.

Continuer

Les visites virtuelles de biens immobiliers seront incontournables à l’avenir

Il n’est souvent pas facile de trouver l’appartement ou la maison adéquats parmi la multitude d’offres. La crise du coronavirus a stimulé la recherche de solutions créatives: des visites virtuelles permettent de se déplacer soi-même à travers le bien immobilier. Si elles sont bien conçues, elles offrent des avantages réels aux intéressés, mais aussi aux vendeurs.

Continuer

Prix de l’immobilier stables malgré la crise du coronavirus

Les acheteurs qui espèrent une baisse des prix des logements en propriété en raison de la crise du coronavirus risquent d’être déçus. En effet, la faiblesse persistante des taux d’intérêt fera en sorte que les prix resteront stables, sauf dans les régions périphériques peu recherchées et pour certains objets du segment de luxe. Les immeubles collectifs pourraient même encore renchérir.

Continuer

Pourquoi l’essence et le mazout ne baissent pas davantage?

Le marché des combustibles et carburants fossiles subit lui aussi les effets de la pandémie de coronavirus. Toutefois, pour les clients finaux, de telles crises ont un avantage: l’essence, le diesel et le mazout deviennent en effet nettement plus avantageux. Mais pourquoi le prix de ces produits finis ne diminue-t-il pas dans la même proportion que celui du pétrole brut?

Continuer