Les voitures électriques: plus écologiques, mais avec quelques réserves

Du point de vue environnemental, les kilomètres parcourus, de même que le mix d’électricité pour le chargement et la taille de la batterie sont autant de facteurs déterminants pour l’achat d’une voiture électrique. En Suisse, les voitures électriques affichent un meilleur écobilan que celles à moteur à combustion traditionnel et ce, déjà à partir d’un nombre de kilomètres relativement faible.

Continuer

L’évolution d’Internet

Du smartphone aux applications d’entreprise en passant par les réseaux sociaux, les services de streaming, les plateformes vidéo et l’Internet des objets, qui associe le monde des objets à celui des données, le Web fait désormais partie intégrante de la vie aussi bien privée que professionnelle.

Continuer

Conflit commercial: quo vadis?

Du point de vue de la Banque Migros, une entente entre les États-Unis et la Chine dans le conflit commercial reste l’issue la plus probable. Le risque d’un conflit permanent a toutefois augmenté. En outre, l’incertitude en matière de planification devrait rester élevée, même après un accord.

Continuer

L’économie suisse: Perte de dynamique

L’économie suisse ne brille plus autant en 2019, après son formidable essor de l’année dernière. Si la croissance du PIB réel a atteint 2,5% en 2018, elle ne devrait plus s’élever qu’à 1,1% cette année. C’est la conclusion d’une étude réalisée par la Banque Migros, en collaboration avec l’institut de recherche économique bâlois BAK Economics.

Continuer

Renforcement des qualités défensives

La Banque Migros ne s’attend ni à une récession ni à un marché baissier pour l’année à venir. Le potentiel de rendement sur les marchés financiers devrait toutefois rester limité, alors que les risques ont augmenté. Afin de tenir compte de cette évolution, la Banque Migros renforce les qualités défensives de son portefeuille.

Continuer

2019 sera-t-elle l’année des actions de type Value?

En dépit des récentes périodes d’instabilité boursière, les titres dits de croissance (Growth) ont largement distancé les valeurs de substance (Value) sur le marché américain des actions. Depuis 2008, une grande partie des gains de cours se répartissent entre des actions de croissance telles qu’Amazon, Apple, Facebook, Alphabet et Netflix. L’année boursière 2019 verra-t-elle un retour de balancier en faveur des titres de substance?

Continuer