Conflit commercial: quo vadis?

Du point de vue de la Banque Migros, une entente entre les États-Unis et la Chine dans le conflit commercial reste l’issue la plus probable. Le risque d’un conflit permanent a toutefois augmenté. En outre, l’incertitude en matière de planification devrait rester élevée, même après un accord.

Continuer

L’économie suisse: Perte de dynamique

L’économie suisse ne brille plus autant en 2019, après son formidable essor de l’année dernière. Si la croissance du PIB réel a atteint 2,5% en 2018, elle ne devrait plus s’élever qu’à 1,1% cette année. C’est la conclusion d’une étude réalisée par la Banque Migros, en collaboration avec l’institut de recherche économique bâlois BAK Economics.

Continuer

Renforcement des qualités défensives

La Banque Migros ne s’attend ni à une récession ni à un marché baissier pour l’année à venir. Le potentiel de rendement sur les marchés financiers devrait toutefois rester limité, alors que les risques ont augmenté. Afin de tenir compte de cette évolution, la Banque Migros renforce les qualités défensives de son portefeuille.

Continuer

2019 sera-t-elle l’année des actions de type Value?

En dépit des récentes périodes d’instabilité boursière, les titres dits de croissance (Growth) ont largement distancé les valeurs de substance (Value) sur le marché américain des actions. Depuis 2008, une grande partie des gains de cours se répartissent entre des actions de croissance telles qu’Amazon, Apple, Facebook, Alphabet et Netflix. L’année boursière 2019 verra-t-elle un retour de balancier en faveur des titres de substance?

Continuer

Donald Trump peut-il forcer la Fed à changer de cap?

Pour Donald Trump, les relèvements des taux directeurs par la Réserve fédérale américaine (Fed) sont une épine dans le pied. Il a critiqué la Fed à plusieurs reprises à ce sujet. Le président n’a cependant aucune influence directe sur les décisions de politique monétaire de la Banque centrale. Il pourrait seulement les influencer de manière indirecte par le biais du choix des gouverneurs de la Fed qu’il doit proposer au Sénat. Jusqu’à présent, Donald Trump a toutefois toujours nommé des candidats neutres.

Continuer