Wall Street dicte la mesure

Sur le plan géographique, ce n’est qu’une rue d’un peu plus d’un kilomètre de long au cœur de Manhattan. Mais son influence s’étend bien au-delà. «Wall Street» est à la fois le centre financier des États-Unis et la principale place boursière mondiale. Elle impacte tous les marchés importants du monde de la finance.

Continuer

Veux-tu le numéro de téléphone d’Angelina Jolie? L’histoire d’une société vide

En dépit de l’augmentation de la densité de réglementation, les cas d’escroquerie présumée au placement existent toujours au 21e siècle. C’est, par exemple, le cas d’une société boîte aux lettres devenue une entreprise pesant des milliards grâce à la spéculation.

Continuer

Le lundi maudit

Lundi matin, le réveil vous arrache au sommeil. Vous aimeriez continuer à dormir, mais une nouvelle semaine commence. Sous la douche, vous pensez au travail qui vous attend alors que la radio passe «Manic Monday», le hit des années quatre-vingt. Votre humeur ne s’améliore pas. C’est le blues classique du lundi matin. Et pour la Bourse suisse aussi, la semaine de négoce commence moyennement.

Continuer

Pas de détournement des réserves de change

En dépit des pertes d’évaluation sur ses positions en monnaie étrangère, la BNS va distribuer à nouveau 2 milliards de francs à la Confédération et aux cantons cette année. Ses importantes réserves de change suscitent de nouvelles convoitises. Mais celles-ci sont injustifiées. Les titres figurant au bilan de la BNS ne sont en effet pas le patrimoine du peuple et leurs perspectives de rendement sont hautement incertaines.

Continuer

Renforcement des qualités défensives

La Banque Migros ne s’attend ni à une récession ni à un marché baissier pour l’année à venir. Le potentiel de rendement sur les marchés financiers devrait toutefois rester limité, alors que les risques ont augmenté. Afin de tenir compte de cette évolution, la Banque Migros renforce les qualités défensives de son portefeuille.

Continuer

2019 sera-t-elle l’année des actions de type Value?

En dépit des récentes périodes d’instabilité boursière, les titres dits de croissance (Growth) ont largement distancé les valeurs de substance (Value) sur le marché américain des actions. Depuis 2008, une grande partie des gains de cours se répartissent entre des actions de croissance telles qu’Amazon, Apple, Facebook, Alphabet et Netflix. L’année boursière 2019 verra-t-elle un retour de balancier en faveur des titres de substance?

Continuer