Que révèle le diagramme à points?

Quelle est la feuille de route de la Réserve fédérale américaine en matière de politique monétaire? Les prévisions de taux d’intérêt des responsables de la Fed peuvent se lire dans le «diagramme à points». Quelles conclusions les investisseurs peuvent-ils en tirer?

Ne serait-il pas merveilleux pour les investisseurs de disposer d’un outil qui leur donne des indications sur l’orientation future des taux directeurs américains? La politique monétaire de la Réserve fédérale américaine est de la plus grande importance pour les marchés financiers mondiaux – et les investisseurs suivent toujours avec énormément d’intérêt ce que pensent ou communiquent les responsables de la Fed. Un tel outil existe en quelque sorte, et c’est pourquoi, au fil des ans, le Dot-Plot-Chart («diagramme à points») est devenu l’un des communiqués de presse de la Fed les plus suivis. Mais que révèle exactement ce graphique et quelle est sa pertinence?

Le Comité de politique monétaire fixe le taux directeur américain

Le Federal Funds Rate est le taux directeur américain et, partant, le taux d’intérêt le plus important du monde de la finance. Quand les experts en placement ou les médias commentent une intervention sur les taux par la Réserve fédérale américaine, c’est de ce taux d’intérêt qu’ils parlent. Les banques commerciales exigent ce taux d’intérêt lorsqu’elles prêtent au jour le jour des fonds qu’elles détiennent auprès de la Fed à d’autres banques commerciales. Le Federal Funds Rate est également un indicateur important pour les consommateurs américains, car il constitue une valeur de référence pour de nombreux autres taux d’intérêt, par exemple pour les prêts hypothécaires, les crédits bancaires ou les cartes de crédit. Le Federal Funds Rate est donc l’un des principaux instruments de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine pour gérer la croissance économique.

Ce taux d’intérêt est fixé par le Comité de politique monétaire de la Fed, le Federal Open Market Committee (FOMC). L’organe, composé de douze membres et dirigé par Jerome Powell, le chef de la Réserve fédérale américaine, est responsable des décisions de politique monétaire du pays et fixe le taux directeur. Le Comité de politique monétaire se réunit huit fois par an, ou plus au besoin. Chaque trimestre, à l’issue de la réunion du FOMC, la Fed annonce ses prévisions sur l’évolution de la conjoncture et des taux d’intérêt dans le Summary of Economic Projections (SEP). Le diagramme à points est également publié à cette occasion.

Les prévisions de taux d’intérêt prévues par les responsables de la Fed


Source: Bloomberg (28.10.2019)

Comment lire le diagramme à points?

Pour dire les choses simplement, le diagramme à points reproduit les prévisions de taux d’intérêt de chaque responsable de la Fed si l’économie américaine évolue comme prévu. Jusqu’à 19 décideurs de politique monétaire – les sept membres du Conseil des gouverneurs de la Fed et les présidents des douze banques fédérales régionales, c’est-à-dire de Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale américaine, à James Bullard, celui de la Fed de Saint-Louis – peuvent placer un point. Les points représentent le niveau attendu du Federal Funds Rate à la fin des trois prochaines années civiles ainsi que sur une période plus longue. Le diagramme n’indique toutefois pas qui a fait quelle prévision; cette information n’est pas rendue publique.

Dans notre exemple, huit directeurs de banques centrales américaines voient le Federal Funds Rate à 1,625%, deux à 1,875%, six à 2,125% et un à 2,375% à la fin 2020 (deux sièges sont vacants). Les investisseurs se concentrent avant tout sur la valeur médiane (dans notre exemple, il s’agit des points reliés par la ligne vert clair). La médiane est la valeur située au milieu d’un groupe de données. En d’autres termes, elle sépare un groupe de données en deux moitiés. La moitié des données est supérieure à la médiane, l’autre moitié y est inférieure. Donc, pour 17 points de données, la médiane correspond à la neuvième valeur. Par rapport à une moyenne, la médiane présente l’avantage d’être plus robuste face aux valeurs anormales, et donc souvent bien plus pertinente que la moyenne arithmétique.

Dans le diagramme à points actuel, la médiane est de 1,875% pour la fin 2020. On peut en conclure qu’en septembre dernier, les responsables de la Fed sont partis du principe qu’à la fin 2020, le taux directeur se trouverait à peu près à son niveau actuel. En effet, après la baisse des taux d’intérêt en septembre, le taux directeur de la Réserve fédérale américaine se situait dans une fourchette comprise entre 1,75 et 2% (fin octobre, la Fed a ramené la fourchette du taux directeur entre 1,50 et 1,75%). On remarque toutefois que huit responsables de la Fed escomptent une baisse des taux d’intérêt d’ici fin 2020, alors que sept autres s’attendent à des taux plus élevés. On constate donc actuellement un désaccord entre les membres de la Fed quant à l’évolution future des taux d’intérêt. Par conséquent, si les points de prévision se déplacent lors de la prochaine séance, les investisseurs peuvent y voir un signal fort que la Réserve fédérale américaine envisage d’alléger ou de resserrer sa politique monétaire.

Autre fait étonnant: aucun membre de ce groupe d’experts ne pense que la Fed abaissera son taux directeur plus d’une fois au cours des trois prochaines années. Cette prévision contraste fortement avec les attentes des acteurs du marché qui, dans leurs contrats à terme sur taux d’intérêts, tablent sur un assouplissement nettement plus marqué de la politique monétaire.

Que pensent les acteurs du marché?

Le diagramme à points est également une valeur de référence qui permet d’identifier les différences entre la vision officielle de la Fed et l’optique des marchés financiers. Dans notre exemple, la ligne vert foncé montre, sur la base des Fed Funds Futures, où les marchés à terme voient le taux directeur à l’avenir. Le taux d’intérêt implicite des Fed Funds Futures arrivant à échéance fin 2020 est ici de 1,28%. Cela signifie que si l’on souhaite aujourd’hui fixer les conditions d’un financement interbancaire avec des fonds détenus auprès de la Réserve fédérale qui n’interviendra qu’à fin 2020, la contrepartie facturera un intérêt de 1,28% pour cette opération future. Les acteurs du marché sont donc nettement plus sceptiques que la Fed en ce qui concerne l’évolution de la conjoncture américaine et s’attendent à de nouvelles baisses des taux. La Banque Migros part elle aussi du principe que la Fed devra réduire davantage son taux directeur que le montre le diagramme à points, et table sur deux à trois baisses de taux d’intérêt de 25 points de base chacune au cours des douze prochains mois.

Tout cela révèle déjà pas mal de choses sur la pertinence du diagramme. Ces prévisions de taux d’intérêt ne sont ni contraignantes ni ne constituent des prévisions consensuelles officielles de la Réserve fédérale américaine. Il n’y a donc pas d’obligation d’agir pour la Fed, puisqu’elle n’est pas tenue de suivre le diagramme à points. Chaque membre de la Fed peut s’appuyer sur un autre modèle économique ou une autre série d’hypothèses pour ses prévisions. Enfin, la Réserve fédérale américaine est elle aussi tributaire des données conjoncturelles et doit adapter sa politique monétaire et ses taux d’intérêt en fonction de l’évolution de la conjoncture et de l’inflation ainsi que des événements survenant dans le monde. Dans le cas d’un ralentissement conjoncturel marqué ou d’une forte poussée inflationniste, par exemple, les membres de la Fed corrigeront leurs prévisions et les adapteront à la nouvelle donne. Le prochain diagramme à points sera publié le 11 décembre.

Articles similaires