Le pilier 3a en tête du hit-parade fiscal

Un versement au troisième pilier représente la manière la plus simple d’économiser des impôts. Mais attention, les différences sont colossales en la matière: pour un revenu de 80 000 francs, la déduction fiscale oscille entre 320 et 2280 francs. Qui peut en bénéficier et dans quelle mesure? Lisez-le ici.

Dans le contexte actuel caractérisé par des taux d’intérêt extrêmement bas, cotiser au pilier 3a peut se révéler particulièrement judicieux. Car son rendement ne dépend que marginalement du niveau des taux. Ce qui est en revanche plus décisif à cet égard, c’est le cadeau du fisc, un rabais d’impôts dont le montant varie considérablement.

Le salaire joue certes aussi un rôle, mais deux autres facteurs ont davantage de poids.

L’exemple suivant repose sur un revenu net de 80 000 francs. Dans le meilleur des cas, la déduction fiscale atteindra 2280 francs. C’est ce qui attend une personne célibataire, domiciliée à Genève, pour le versement du montant maximum au pilier 3a. Mais notre hit-parade des avantages fiscaux pour les personnes seules montre qu’on économise nettement plus de 2000 francs à Neuchâtel, Liestal et Saint-Gall, alors qu’un habitant de Zoug, lui, ne bénéficiera que d’un abattement de 1110 francs.

Classement des déductions fiscales
Déduction fiscale pour une personne seule ainsi que pour une famille avec deux enfants. Les indications se réfèrent à un revenu net de 80 000 francs et au versement du montant maximum au pilier 3a, qui s’élève actuellement à 6768 francs par an pour les employés affiliés à une caisse de pension.
Déduction fiscale pour une personne seule ainsi que pour une famille avec deux enfants. Les indications se réfèrent à un revenu net de 80 000 francs et au versement du montant maximum au pilier 3a, qui s’élève actuellement à 6768 francs par an pour les employés affiliés à une caisse de pension.

Outre le domicile, l’état civil a également une grande influence. On le voit bien à l’exemple de Genève: à revenu identique, un couple marié avec deux enfants n’économisera ainsi plus que 1280 francs d’impôts, alors qu’une personne célibataire bénéficiera d’une déduction fiscale de 2280 francs. Et à Zoug, cette famille qui aurait versé le même montant au 3e pilier n’économiserait que 320 francs, au lieu de 1110 francs.

Ce qui frappe, c’est que les célibataires économisent davantage d’impôts que les familles avec le troisième pilier.

Une différence qui se creuse encore sous l’effet des dépenses supplémentaires qu’ont généralement les ménages avec enfants. Conséquence: les familles ne peuvent souvent pas se permettre d’épargner le montant maximum dans la prévoyance individuelle. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes basés sur un versement de seulement 4000 francs pour notre comparaison fiscale, partant de l’hypothèse que les époux travaillent et totalisent un revenu de 100 000 francs, supérieur à celui de la personne seule dans notre exemple. Malgré cela, la déduction d’impôts n’atteint qu’un bon millier de francs au maximum (Neuchâtel). À Zoug, à l’autre extrémité de la fourchette, elle tombe même à 240 francs.

Faibles réductions pour les familles
Déduction d’impôts pour une famille avec deux enfants, un revenu de 100 000 francs et un versement de 4000 francs.
Déduction d’impôts pour une famille avec deux enfants, un revenu de 100 000 francs et un versement de 4000 francs.

Le troisième pilier devient par contre nettement plus intéressant pour un couple à double revenu élevé (140 000 francs), sans enfants. Si les époux peuvent verser chacun le montant maximum de 6768 francs, les déductions fiscales correspondantes s’élèveront à 4730 francs à Genève. Et ces économies seront aussi nettement supérieures à 3000 francs dans la plupart des autres domiciles.

À partir d’un tel niveau de salaire, les déductions fiscales n’augmentent toutefois plus que de façon relativement faible: si notre couple de Genève accroît le revenu de son ménage à 200 000 francs, par exemple, la déduction n’atteindra guère que 1000 francs de plus, soit 5800 francs.

Les doubles revenus élevés profitent le plus
Déduction d’impôts pour un couple sans enfants, au revenu net de 140 000 francs et avec un versement de 6768 francs chacun.
Déduction d’impôts pour un couple sans enfants, au revenu net de 140 000 francs et avec un versement de 6768 francs chacun.

Le taux d’imposition dit marginal est le facteur déterminant pour le montant de la déduction fiscale. De celui-ci dépendra l’imposition d’un revenu supplémentaire. Autrement dit, un taux d’imposition marginal de 30% signifie qu’en cas de hausse de 1000 francs du revenu, 300 francs iront au fisc sous forme d’impôts.

Dans notre exemple du couple à double revenu ci-dessus, le taux d’imposition marginal est de 33,8% à Genève, alors qu’à Zoug, il n’est que de 13,2%. En d’autres termes, l’opportunité d’économiser des impôts avec le pilier 3a est particulièrement indiquée partout où la charge fiscale est élevée.

Combien d’impôts un versement 3a vous permettrait-il d’économiser? Quelques clics vous suffiront pour le déterminer à l’aide de notre calculateur fiscal.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Nous apprécions la discussion ouverte dans les commentaires, à condition cependant que ceux-ci aient un rapport concret avec le thème de l'article. Davantage à ce sujet dans nos règles en matière de commentaires.

* Champs obligatoires